Les durées d’emprunt s’allongent

Les durées d’emprunt s’allongent

Les durées des prêts immobiliers augmentent afin de permettre aux emprunteurs d’accéder à un capital plus important en réponse à la hausse des prix.

Les prix grimpent, les emprunteurs cherchent la parade

La période est toujours bel et bien propice à l’achat immobilier. Toutefois, l’accès au crédit n’est pas aussi simple que la conjoncture voudrait bien le laisser croire. Les taux bas et attractifs sont bien pratiqués mais les meilleures offres, elles, sont réservées pour les profils qualifiés de « chouchous des banques ». Ces profils d’emprunteur, qui plaisent aux établissements bancaires, sont généralement des personnes qui touchent des revenus conséquents et ont une forte capacité d’emprunt.

Mais dans cette période de taux bas, il faut toutefois noter que les prix des surfaces immobilières ont pour leur part pris une pente ascendante. Si entre 2008 et 2016, le pouvoir d’achat immobilier a progressé de presque 30 %, le constat est le suivant : il faut dorénavant s’endetter sur des durées plus longues pour envisager l’achat du bien idéal. En effet, si les prix du mètre carré grimpent légèrement cela signifie qu’avec un même budget il n’est plus possible d’envisager une surface aussi grande par rapport à un projet mené il y a quelques années. En conséquence, il faut emprunter plus.

Plus 6 mois pour les durées d’emprunt

Si les revenus des emprunteurs sont conséquents cela est envisageable sans nécessairement creuser lourdement leur endettement. A l’inverse, pour les ménages plus modestes, l’emprunt d’un capital plus important va nécessiter d’augmenter le capital. Dans cet objectif, il est nécessaire de revoir à la hausse la durée d’emprunt et donc le taux fixe du crédit. Ce mécanisme permet de ne pas nécessairement augmenter le montant de la mensualité. Par contre, le coût global de l’emprunt va lui augmenter.

Selon un spécialiste du courtage en prêt immobilier, cette tendance se traduit par une progression de 2% des montants empruntés. En conséquence, la durée d’emprunt voit elle aussi sa moyenne augmenter. Ainsi, au cours de l’année 2018, les prêts immobiliers ont vu leur durée s’allonger de 6 mois pour se fixer à une moyenne de 230 mois (plus de 19 ans). Le maintien des taux à des niveaux acceptables prévus pour le début de l’année 2019 devrait donc ne pas bousculer la tendance.


Dernières actualités Immobilier
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...
Qui sont les primo-accédants en 2019 ? Qui sont les primo-accédants en 2019 ? 29/10/2019 - Devenir propriétaire d’un bien immobilier est le projet d’une vie. Qui sont...
Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? 23/10/2019 - Plus simple, plus clair, le prêt à taux lissé arrive en agence bancaire pour les...