Crédit immobilier : les banques ont accordé 203 milliards d’euros en 2018

Crédit immobilier : les banques ont accordé 203 milliards d’euros en 2018

Selon les chiffres publiés par la Banque de France, les établissements bancaires tricolores ont accordé 203 milliards d’euros de prêt immobilier aux particuliers. Cette production est très loin des 273 milliards d’euros de 2017.

Baisse de la production des crédits immobiliers en 2018 : les principales causes

Si les chiffres publiés par la Banque de France montrent que la production des financements à l’habitat accordés aux particuliers a franchi la barre symbolique de 200 milliards d’euros pour la quatrième année consécutive, il faut savoir que celle de 2018 reste très loin des records enregistrés en 2017.

Selon les spécialistes, l’une des principales causes de ce ralentissement est la forte baisse des opérations de rachat et de renégociation de crédit immobilier. A savoir que malgré l’attractivité des conditions de financement, la part de ces opérations dans la production globale de crédit immobilier a considérablement baissé, passant de plus de 60 % au début de 2017 à seulement moins de 15 % à la fin de 2018.

Outre la baisse des rachats de crédit immobilier, les financements à l’habitat sont devenus moins accessibles à certains profils emprunteurs, notamment à cause des changements de critères de certains dispositifs d’aide à l’accession à la propriété comme le PTZ 2019 ou encore le PAS.

Les conditions de financements restent attractives

Certes la production a reculé par rapport à 2017, mais force est de constater que 2018 aura été aussi exceptionnel pour les établissements prêteurs. Le marché est resté très dynamique grâce en partie par la faiblesse historique des taux d’intérêt.

En fait, la Banque centrale Européenne (BCE) a favorisé la baisse des taux par le maintien de sa politique de soutien à l’économie de la zone Euro. De ce fait, les taux d’intérêt moyens (fixes) des nouveaux prêts à l’habitat  ont reculé entre fin 2017 et fin 2018 pour atteindre 1,49 % selon la Banque de France.

A savoir que cette dynamique du marché du crédit immobilier se reflète aussi dans l’encours total de prêts accordés aux particuliers. Selon les chiffres publiés, l’encours total a augmenté de près de 6 % sur 12 mois pour atteindre 1 010 milliards d’euros. En revanche, cette belle croissance est surveillée de près par les autorités de surveillance, notamment le Haut Conseil de stabilité financière.

Pour rappel, cet organe avait décidé demander aux établissements bancaires à constituer une sorte de fonds propres afin d’éviter un ralentissement brutal de la distribution du prêt immobilier en cas de coup froid sur l’économie ou encore de changement brutal des politiques économiques. A ce jour, ces fonds propres sont fixés à 0,25 %, mais les autorités peuvent décider de le relever si nécessaire.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars Crédit immobilier : les taux proches du seuil le plus bas en mars 19/04/2019 - Les taux baissent encore au mois de mars, une habitude qui rapproche le coût du...
Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 Les prêts immobiliers sans apport, toujours d’actualité en 2019 10/04/2019 - Les établissements bancaires n’hésitent à faire des offres très intéressantes...
Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas Crédit immobilier : la menace cachée des taux bas 08/04/2019 - Si c’est une bonne nouvelle pour la majorité des emprunteurs, la faiblesse des...
Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 Immobilier locatif : les loyers désindexés de l’inflation en 2018 29/03/2019 - Si les écarts d’évolution des loyers sont contrastés selon le lieu d’habitation,...
Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers Crédit immobilier : les taux bas font grimper la capacité d’emprunt des foyers 27/03/2019 - Les conditions de prêt actuelles ont un effet de levier sur la capacité d’emprunt...