185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018

Les sites de prêts pour des projets immobiliers - crowdlending - ont encore fait progresser les montants de financement de leur cagnotte globale en 2018.

Le crowfunding immobilier a le vent en poupe

Les sites de financement participatif entre peu à peu dans la vie des Français. S’il s’agit de participer à des projets divers et variés, cela peut également concerner l’investissement immobilier notamment à travers le crowdlending (ou crowfunding immobilier). Dans ce cas, les internautes ne font pas des dons mais des prêts.

Cependant, toutes les plateformes en ligne ne se valent pas. La presse économique et financière a, par le passé, mis en lumière certains projets qui sont tombés à l’eau. Dans ces rares cas, les particuliers qui ont pris part à la cagnotte n’auront pas la couleur de leur « investissement ». Les plateformes de crowdfunding immobilier ont donc été invitées à s’enregistrer auprès d’organismes reconnus.

Grâce à cet enregistrement les  internautes peuvent remarque les sites proposant des offres sérieuses. Les porteurs de projets peuvent également demander un label auprès de différentes structures. Ces dernières vont vérifier que le projet est réalisable. Les projets labellisés font donc office de gage de sérieux.

343 projets financés en 2018

Ces rares exceptions de projets non rigoureux ont-elles eu raison de la confiance des particuliers dans le crowdlending ? A en croire les différents établis sur l’année écoulée, le crowdfunding immobilier semble toujours bel et bien attirer les Français en recherche de placements pour leurs liquidités.

En 2018, les financements participatifs relatifs à des projets immobiliers d’habitat collectif ou de bureaux ont collecté près de 185 millions d’euros pour les principaux sites exerçant dans ce domaine. Cela confirme la tendance observée l’année précédente puisqu’entre 2016 et 2017, le crowdfunding immobilier était passé de 62 millions à 100 millions. La marge de progression des différentes cagnottes est donc spectaculaire : + 83 %. Ces millions prêtés par des particuliers ont permis le financement de 343 projets.

En moyenne, chaque projet récolte près de 540 000 euros. Cela n’empêche pas les projets de plus d’un million d’euros de financement de réunir assez de fonds pour passer à l’étape de concrétisation. Mais cette augmentation du montant moyen (+18 %) implique des prêts sur des durées plus longues. La durée moyenne s’établit donc à 23 mois l’année dernière contre 18 mois en 2017. Le crowdlending continue donc sur sa lancée. Reste à savoir si 2019 sera du même acabit.


Dernières actualités Fintech
Les banques multiplient les incubateurs de fintech Les banques multiplient les incubateurs de fintech 04/02/2019 - Pour ne pas rater l’innovation qui plaira aux clients, les banques investissent...
Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 Open banking : dernière ligne droite avant la DSP2 30/01/2019 - Les banques ont jusqu’au mois de septembre pour mettre en place leur accès aux...
Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 Les Fintech ont levé 365 millions d’euros en 2018 19/01/2019 - Les investisseurs continuent de faire confiance aux nouveaux acteurs de la technologie...
185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 185 millions d’euros pour le crowdfunding immobilier en 2018 18/01/2019 - Les sites de prêts pour des projets immobiliers - crowdlending - ont encore fait...
Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes Crowdfunding : prudence avant d’investir sur les plateformes 01/12/2018 - Le crowdfunding a le vent en poupe. Notamment avec l’innovation financière qui...