Banque connectée, les clients veulent garder contact avec leur conseiller

Banque connectée, les clients veulent garder contact avec leur conseiller

Les frais bancaires moins élevés et une plus grande disponibilité expliquent le succès des banques en ligne. Pourtant, les usagers des agences numériques tiennent à conserver le dialogue avec un conseiller bancaire.

1 Français sur 2 confie s’intéresser à une banque en ligne

Les banques en ligne séduisent de plus en plus les Français. Elles présentent l’avantage d’être accessibles 24/24 heure. De plus, à l’heure où les frais bancaires sont en hausse en France, les banques 2.0 se présentent comme peu coûteuses voire gratuites. Un argument qui sait convaincre une clientèle en quête d’économies. D’ailleurs, 1 Français sur 2 se déclare intéressé par l’ouverture d’un compte chez une banque en ligne.

Cependant, si les relations bancaires semblent totalement dématérialisées, les clients tiennent tout de même à maintenir des échanges avec leur conseiller. C’est ce qui ressort d’une récente étude menée par un expert du digital. Sur 800 usagers des banques sur internet, 77 % d’entre eux estiment que la relation avec un conseiller financier est le service qui compte dans leur démarche.

Un critère qui arrive en deuxième position derrière les 86 % de la gestion des comptes à distance. Toutefois, il pourrait être paradoxal d’adhérer à une banque en ligne et de vouloir maintenir le contact avec un conseiller, mais cette statistique indique bien que ce dialogue demeure primordial.

Les simulations en ligne remportent l’adhésion des clients bancaires

Les autres services recherchés par les internautes sont les outils de simulation en ligne (62 %) pour être en mesure de comparer les taux de rendement des différents produits financiers.

Néanmoins, tous les services en ligne n’attirent pas les clients. C’est notamment le cas des actualités relatives aux banques qui ne rencontrent pas de réel succès. Seulement 13 % des clients interrogés suivent les nouvelles via les réseaux sociaux et quelques 18 % sont abonnés à la newsletter de leur établissement bancaire.

Accessibles depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette, les espaces bancaires en ligne permettent aux usagers de limiter leurs déplacements en agence. Ils sont moins de la moitié (47 %) à se rendre au guichet d’une banque. En règle générale, il s’agit surtout pour eux de réaliser des opérations complexes qui nécessitent des conseils et un accompagnement. En revanche, pour les opérations les plus simples (virements, consultation des comptes), les sites internet offrent une plus grande réactivité.


Simulateur rachat de crédit