Les Millenials, une génération en quête de propriété immobilière

Les Millenials, une génération en quête de propriété immobilière

Les Français nés au cours des années 80 ont un réel appétit pour l’investissement dans la pierre. Cependant, pour la génération actuelle, l’accession à la propriété est plus difficile en particulier pour les revenus modestes.

L’immobilier intéresse la nouvelle génération

A l’instar de leurs parents, les Français de la nouvelle génération s’intéressent également à l’accession à la propriété immobilière. Selon une récente étude commandée par un groupe bancaire international, près de 7 jeunes français sur 10 ont à cœur de devenir propriétaires d’ici l’horizon 2022. Les Millenials nés au cours des années 80  sont donc friands d’immobilier. La constitution d’un patrimoine et la capitalisation dans la pierre sont donc des réflexes toujours bien ancrés auprès de la génération des trentenaires.

Mais les temps changent et les difficultés se font davantage ressentir actuellement. Au cours des années 70, plus d’un tiers des jeunes ménages aux revenus modestes étaient propriétaires de leur logement. Quarante années plus tard, le constat est bien différent. Ainsi, seulement 16 % des 25 - 44 ans sont devenus propriétaires en 2013.

Le pouvoir d’achat immobilier des jeunes évolue

Certes le coût de la vie a évolué et acheter un bien immobilier avec des revenus minimums est devenu plus compliqué. A contrario, pour les jeunes ménages dont les revenus sont supérieurs, le nombre d’accédant à la propriété a évolué à la hausse. Les crédits immobiliers accordés aux trentenaires profitent également de cette évolution pour voir leur part croître d’année en année.

La hausse récente des prix de l’immobilier affecte surtout les ménages, qu’ils soient jeunes ou non, dans les grandes villes du pays. En dehors des zones de marché tendues, l’acquisition immobilière est toujours possible. De plus, les banques tendent la main en direction des primo-accédants. Pour cela, elles sont récemment relancer différentes offres de prêt immobilier sur des durées supérieures à 30 ans. Cette opportunité permet d’emprunter sans augmenter le taux d’endettement mensuel, mais il fait bien calculer le coût total de l’opération et notamment celui de l’assurance emprunteur.


Dernières actualités Immobilier
Crédit immobilier : la clause de domiciliation des revenus sur la sellette Crédit immobilier : la clause de domiciliation des revenus sur la sellette 21/02/2019 - La domiciliation des revenus demandée par un prêteur lors d’une négociation...
Immobilier : un niveau de vie majoritairement moyen chez les propriétaires Immobilier : un niveau de vie majoritairement moyen chez les propriétaires 19/02/2019 - Les statistiques vont à l’encontre des pensées qui rapprochent généralement...
Immobilier neuf : les ventes reculent Immobilier neuf : les ventes reculent 18/02/2019 - Le marché de la pierre neuve n’a pas fait recette en 2018. Les Français se sont...
Crédit immobilier : les banques ont accordé 203 milliards d’euros en 2018 Crédit immobilier : les banques ont accordé 203 milliards d’euros en 2018 07/02/2019 - Selon les chiffres publiés par la Banque de France, les établissements bancaires...
Crédit immobilier : les offres sur 25 ans ont toujours le vent en poupe Crédit immobilier : les offres sur 25 ans ont toujours le vent en poupe 05/02/2019 - Permettant aux emprunteurs modestes de financer leur acquisition immobilière, les...