L’accès à la propriété, principale motivation pour déménager

L’accès à la propriété, principale motivation pour déménager

Les Français sont prêts à changer de logement à condition d’en devenir les propriétaires. Avec la baisse actuelle des taux, la balle est dans leur camp.

Devenir propriétaire, le passage par la case emprunt immobilier

Les Français et l’immobilier, c’est une vieille histoire d’amour qui dure. Dans l’Hexagone, devenir propriétaire de son logement reste le principal objectif pour un ménage. La pierre reste un investissement à long terme privilégié par les Français car elle fournit un sentiment de sécurité. Par rapport à des investissements liquides, une habitation reste palpable. Selon une récente étude des Notaires de France portant sur les raisons de déménager en France, cet objectif principal est partagé par près de 4 Français sur 10. Ces 40 % peuvent se réjouir puisque dans la conjoncture actuelle de taux bas, c’est le moment d’emprunter pour devenir propriétaire.

Ce souhait de propriété arrive en première place avec une très légère avance sur le second souhait qui remporte 39 % des suffrages à savoir : changer de logement pour trouver un meilleur habitat. Le podium des raisons de déménager se complète avec la mobilité pour raison professionnelle. Enfin, à la quatrième place, 23 % des personnes interrogées estiment que c’est l’attractivité du territoire en question qui peut les motiver à déménager. Comme indiqué précédemment, l’achat d’un bien immobilier se finance majoritairement grâce à un crédit à l’habitat. Avec les taux bas actuels, emprunter est une bonne idée puisque les coûts des crédits n’ont jamais été aussi faibles.

Les Français sont friands de l’immobilier

En conséquence, c’est le moment de devenir propriétaire. En effet, en cet automne 2019, la moyenne des taux des emprunts immobiliers se fixe à 1,17 % pour toutes les durées de crédit confondues. Si le taux moyen est à un niveau exceptionnellement bas, il est possible d’obtenir des taux canons pour certains profils d’emprunteurs. Ainsi, les hauts revenus ayant un apport conséquent vont profiter de taux à moins de 1 %, c’est-à-dire des niveaux jamais vus jusqu’alors. Les Français ont bien saisi cette occasion à saisir puisque le nombre de transactions sur le marché immobilier ancien a tout récemment dépassé la barre du million d’unités. Toujours selon la même étude, pour près de 9 Français sur 10 l’achat immobilier est un bon investissement.

En conséquence, les banques font face à une forte activité. Mais à l’approche de la fin d’année, les vannes du robinet à crédit semblent quelque peu se refermer. Il ne s’agit pas ici d’un signal d’une future hausse des taux mais tout simplement d’une stratégie commerciale de la part des banques. Les objectifs commerciaux étant quasiment atteints, certains établissements ont décidé de ralentir leur production de prêts immobiliers. Il faudra donc peut-être prendre son mal en patience pour trouver le meilleur taux, surtout pour les profils standards.


Dernières actualités Immobilier
L’immobilier ancien voit ses ventes exploser en 2019 L’immobilier ancien voit ses ventes exploser en 2019 09/12/2019 - La barre du million de transactions a déjà été franchie pour le marché de l’ancien....
Acheter un bien immobilier à la campagne Acheter un bien immobilier à la campagne 27/11/2019 - L’envie d’espace vert séduit plus d’un Français sur deux. Mais avant de ...
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...