Moyen de paiement : la carte bancaire doit se réinventer

Moyen de paiement : la carte bancaire doit se réinventer

Devenue, depuis 2003, le moyen de paiement préféré des Français, la carte bancaire doit se réinventer pour s’adapter au changement de comportement des clients de banque, mais aussi pour faire face à la concurrence.

Le digital va-t-il tuer la carte bancaire ?

Avec plus de 12 milliards  de transactions en 2016 et près de 6 milliards d’euros de chiffres d’affaires, soit plus de 40 % des dépenses de consommation interne des Français, selon les chiffres officiels, la carte bancaire ne s’est jamais aussi bien portée.

Cependant, l’arrivée du digital et des moyens de paiement digitaux risquent de prendre des parts de marché considérable à la carte bancaire. De ce fait, le moyen de paiement préféré des Français survivra-t-il à la vague numérique ? Une interrogation au cœur des débats entre établissements bancaires et fabricants de carte bancaire.

A savoir que si les moyens de paiement digital sont de plus en plus adoptés par les Français, il faut savoir que la carte bancaire est loin d’être en déclin. Il faut que reconnaître que les banquiers et les fabricants de carte bancaire savent s’adapter aux nouvelles technologies et aux changements de comporte des usagers.

Après le paiement sans contact et le paiement en ligne, la carte bancaire a été téléportée dans le smartphone et tablette (paiement mobile). Il ne s’agit plus du petit rectangle de plastique, mais de tout un système technique de lutte contre la piraterie et le réseau d’acceptation qui est concerné par ces réadaptations. La carte bancaire est en train de se dématérialiser pour survivre et faire face au digital et au numérique.

Bientôt une carte bancaire nouvelle génération ?

Selon les statisticiens, le paiement mobile et le « sans contact » devraient enregistrer plus de 11 milliards d’euros de transactions cette année. Cela montre que la dématérialisation des cartes de paiement a été adoptée par les Français. Cependant, certains estiment qu’il faut une innovation, une nouvelle génération de carte bancaire pour franchir certains caps et s’adapter au changement de comportement des usagers.

Encore au stade de prototype, c’est la carte bancaire biométrique sans contact qui pourra permettre au moyen de paiement préféré des Français de faire face à la vague du numérique et du digital. Présentée au Forum CB, cette nouvelle génération de carte bancaire intègrera un lecteur d’empreinte digitale et sera  compatible avec l’ensemble des terminaux existants.

Selon certaines sources, cette carte biométrique fera l’objet d’expérimentations pilotes avec certains usagers dans les mois à venir. Pour la quasi-totalité des observateurs, cette nouvelle technologie pourrait donner une nouvelle jeunesse à la carte bancaire.


Dernières actualités Banque
Les banques en ligne ont représenté 36 % des ouvertures de comptes en 2017 Les banques en ligne ont représenté 36 % des ouvertures de comptes en 2017 09/07/2018 - Selon certaines études, les banques en ligne et sur mobile ont concentré 36 % des ouvertures de comptes bancaires dans...
Litiges bancaires : quand et comment recourir au médiateur bancaire ? Litiges bancaires : quand et comment recourir au médiateur bancaire ? 08/07/2018 - Les demandes de médiation émises par des clients en litige avec leur banque ont baissé de 13 % en 2017, souligne le rapport...
Les banques traditionnelles accélèrent leurs investissements numériques Les banques traditionnelles accélèrent leurs investissements numériques 05/07/2018 - Afin de contrer les banques en lignes ou les enseignes 2.0, les établissements bancaires traditionnels Français accélèrent...
Virement instantané, le service arrive prochainement en France Virement instantané, le service arrive prochainement en France 04/07/2018 - Le virement n’est pas toujours l’opération la plus rapide à mettre en place. Mais la donne pourrait changer avec le...
Frais bancaires à l’étranger, comment les réduire ? Frais bancaires à l’étranger, comment les réduire ? 03/07/2018 - Les voyages sont synonymes de dépenses à l’étranger. Mais les frais bancaires peuvent vite chiffrer en fonction des...