Les avantages du rachat de crédit restent intacts

Avec 1,38 % en moyenne, les taux d’intérêt des crédits immobiliers progressent pour le troisième mois consécutif. Toutefois, la baisse a été tellement importante ces derniers mois que la quasi-totalité des crédits souscrits ces dernières années peuvent faire l’objet d’un rachat de crédit avec à la clé une belle économie.

Les taux restent très compétitifs pour envisager un rachat de prêt

Même si aucun emprunteur, qu’il soit fonctionnaire ou salarié du privé, n’échappe à la tendance haussière des taux d’intérêt sur la plupart des durées de remboursement, selon les réseaux d’intermédiaires bancaires. Force est de constater que les conditions de financement restent toujours attractives pour envisager un rachat de crédit immobilier pour la quasi-totalité des financements souscrits ces dernières années.

En d’autres termes, les barèmes actuels proposés par les établissements bancaires demeurent assez compétitifs pour prétendre à un rachat de prêt à l’habitat avec à la clé un gain substantiel. Avec les taux d’intérêt actuels, même les crédits immobiliers souscrits il y a quelques mois sont en mesure d’être rachetés par un autre établissement bancaire.

Pour rappel, cette opération de banque consiste à faire racheter le capital restant dû de son financement par une autre banque afin de mettre en place un nouvel emprunt avec un taux d’intérêt attractif par rapport au taux initial de ses encours. Cela implique de solder par anticipation son prêt immobilier en cours et de changer d’établissement prêteur.

Rachat de crédit : les délais de traitement sont de plus en plus longs

Conscients de la tendance haussière des taux à cause des tensions sur les obligations assimilables du trésor (OAT 10 ans) et un potentiel changement de la politique de la banque centrale Européenne (BCE), de nombreux emprunteurs ont décidé d’opter pour le rachat de prêt immobilier entre novembre 2016 et janvier 2017.

Selon les réseaux d’intermédiaires bancaires et les établissements spécialisés, cet afflux a concerné toutes les procédures de traitement des projets de financement. Pour concrétiser son rachat de prêt, il faudra donc patienter quelques semaines.

En fait, même si cette opération bancaire est devenue l’un des principaux produits d’appel des banques, ces dernières privilégient toujours les projets d’acquisitions immobilières qui doivent respecter certains délais comme le délai de la signature chez le notaire ou encore celui du compromis de vente.

Toutefois, même avec un embouteillage des projets de rachat de créances chez les prêteurs, il faut savoir que les intermédiaires bancaires spécialisés et mandatés par les grands établissements financiers sont en mesure de proposer un financement à tout emprunteur souhaitant optimiser ses encours dans un délai relativement raisonnable.


Sur le même sujet