Assurance-vie : la collecte de mai en légère progression

Assurance-vie : la collecte de mai en légère progression

La collecte nette de l’assurance-vie a augmenté de 100 millions d’euros entre mai 2017 et 2018. Mais le déplacement préféré des Français voit son statut vaciller.

100 millions pour une très légère augmentation

Depuis plusieurs semestres maintenant, l’assurance-vie connaît des hauts et des bas. Il faut dire que ce type de placement a connu des réformes législatives qui ont, quelque peu, freiné les attentes des épargnants. Ainsi la loi Sapin II et ses dispositions relatives à l’assurance-vie donnent de nouvelles prérogatives au Haut Conseil de Stabilité Financière. En pratique, ce conseil placé sous  l’autorité du ministère des Finances peut voir ses compétences se renforcer en cas de crise économique majeur.

Avec ces nouvelles prérogatives temporaires, le HCSF peut décider de limiter les retraits sur les assurances-vie. Ces dernières contribuent à l’économie du pays. Un retrait massif pourrait avoir des conséquences sur l’économie française. Le conseil veille donc à la stabilité financière. Cependant, les épargnants grincent des dents à l’idée de la mise en place d’un tel principe. Lors des discussions parlementaires, le ministre de l’époque a bien indiqué que les petits portefeuilles ne seraient pas concernés par cette limitation des retraits.

Les unités de compte s’en sortent mieux

Mais à y regarder de plus près, le tableau est moins sombre qu’il n’en a l’air. En effet, au mois de mai dernier, la collecte nette de l’assurance-vie a fait mieux par rapport à 2017. Cette donnée est calculée en dressant la différence entre les retraits et les dépôts sur les contrats. Avec 2 milliards d’euros, la collecte de mai 2018 progresse de 100 millions d’euros. La collecte reste donc relativement stable entre ces deux périodes.

Ces données concernent les contrats sur des fonds en euros. Pour l’autre type de contrat, celui des unités de compte, la collecte est cette-fois ci en hausse. Les cotisations prennent une part importante de la collecte brute en passant de 26 % à 27 %. Tout n’est donc pas complément gris pour l’assurance-vie mais les rendements 2017  n’ont pas été à la hauteur des espérances.


Dernières actualités Assurance
Taux très bas, pourquoi il ne faut pas négliger l’assurance de prêt Taux très bas, pourquoi il ne faut pas négliger l’assurance de prêt 12/07/2019 - Obtenir un taux bas est un objectif pour beaucoup d’emprunteurs, notamment durant...
Les taux bas n’empêchent pas de s’intéresser à l’assurance-vie Les taux bas n’empêchent pas de s’intéresser à l’assurance-vie	24/06/2019 - Le placement préféré des épargnants français reste attractif en vue de la r...
Assurance de prêt, le sénateur Bourquin veut renforcer la concurrence Assurance de prêt, le sénateur Bourquin veut renforcer la concurrence 21/06/2019 - L’auteur de l’amendement sur la résiliation annuelle de l’assurance veut inscrire...
Taux bas : il ne faut pas négliger son assurance emprunteur Taux bas : il ne faut pas négliger son assurance emprunteur 14/06/2019 - Avec les taux d’emprunt au plus bas, la part de l’assurance de prêt augmente...
Peut-on changer d’assurance emprunteur pour un crédit d’une résidence secondaire ? Peut-on changer d’assurance emprunteur pour un crédit d’une résidence secondaire ? 15/05/2019 - Depuis plus d’un an, la loi autorise aux emprunteurs d’un crédit immobilier...