Regroupement de crédit immobilier : les taux aux plus bas historiques

Le taux moyen des crédits (immobiliers) vient d’égaler son niveau historiquement bas atteint en juin 2013 selon plusieurs Observatoires.

Regroupement de crédit immobilier : le taux moyen à 3 % sur 15 ans

Les taux des crédits immobiliers viennent de retrouver leurs plus bas historiques atteint en juin 2013. En fait, selon le baromètre du crédit réalisé par Empruntis, le taux moyen sur une durée de remboursement de 15 ans est à 3 % au 15 avril 2014, soit le même niveau qu’en juin 2013.

Selon la même source, sur 20 ans le taux d’intérêt moyen s’établit à 3,30 % contre 3,35 % il y a 10 mois. Un nouveau record.

Ces statistiques concernent principalement les crédits à taux fixes qui représentent plus de 90 % de la production de prêts immobiliers y compris le regroupement de crédits selon l’Observatoire CSA/Crédit Logement.

La principale raison logique de la baisse historique des taux est le niveau des obligations assimilables du trésor (OAT 10 ans) qui permet aux prêteurs de déterminer les taux des prêts à l’habitat.

Au 15 avril, le taux de ces emprunts d’Etat était à 1,97 %, soit une baisse de plus d’un demi-point par rapport à janvier. Conséquence, les prêteurs profitent de conditions exceptionnelles sur le marché obligatoire, ils peuvent donc proposer des taux bas aux particuliers tout en conservant de confortables bénéfices.

Baisse des taux  et regroupement de crédit

La conjoncture actuelle crée des conditions favorables aux regroupements et permet à certains emprunteurs de répondre favorablement aux critères du regroupement de prêt.

La baisse des taux en financement entraine une amélioration du profil emprunteur. Plus le taux est attractif, plus la capacité d’endettement est meilleure. En France, cette dernière ne doit pas dépasser les 33 % des revenus nets de l’emprunteur.

Le niveau actuel des taux offre une la possibilité aux propriétaires endettés de réduire leurs mensualités, une solution qui permet d’ailleurs d’associer différents crédits à la consommation.

Dans cette configuration, le regroupement de crédit immobilier et consommation permet de revoir également son contrat d’assurance-crédit qui représente en moyenne 0,30 % du capital emprunté. Avec les nouvelles mesures, il est possible de réduire les frais d’assurance en optant pour une autre compagnie d’assurance


Simulateur rachat de crédit