Le Livret d’Epargne Populaire : un support pour les impositions faibles

Le fameux LEP, Livret d’Epargne Populaire, demeure un placement que les Français affectionnent. Difficile de dire s’il s’agit là d’un bon ou d’un mauvais point, car il convient de rappeler que ce support d’épargne ne concerne que les contribuables étant non imposables et ceux redevables d’un impôt inférieur à 769 € (pour l’impôt payé en 2012 calculé sur les revenus de 2011). Ce sont donc a priori, les foyers les moins bien lotis qui en bénéficient.

Caractéristiques du LEP

Son objectif est clair : aider les Français aux revenus les plus faibles à maintenir leur pouvoir d’achat en plaçant leurs économies dans des conditions attractives. Tout le monde n’est donc pas concerné. Rapide rappel sur les caractéristiques retenues pour ce calcul.

Aujourd’hui, le plafond maximal de l’impôt à régler pour bénéficier d’un LEP est donc de 769 €. Rappelons qu’il s’agit d’un montant figé depuis maintenant 2 ans puisqu’il était de ce même montant en 2011 et en 2012. Il n’a d’ailleurs que peu évolué depuis 2007, date à laquelle il était de 722 €.

Une personne ne peut bénéficier que d’un seul LEP, mais un couple peut donc en avoir deux nominativement à condition que le cumul de l’impôt du couple ne dépasse pas le double du plafond. Mais si un foyer fiscal atteint cette limite, il n’est pas possible qu’un des enfants du foyer n’en ouvre un à son nom.

Les principales caractéristiques du produit résident dans les points suivants :

  • Minimum de versement : 30 €
  • Versement mensuel libre
  • Plafond des dépôts : 7 700 €
  • Taux de rémunération : 2.25 % nets
  • Fiscalité : exonération d’impôts

Les intérêts du LEP sont exonérés de tout impôt et surtout de tous les prélèvements sociaux, ce qui en fait un produit d’épargne réglementée très attractif. Rappelons que Livret A et LDD rapportent aujourd’hui un point de moins. Les intérêts sont calculés par quinzaine.

Ouverture d’un LEP

L’ouverture d’un tel produit est très simple : tous les établissements bancaires disposent d’un LEP et sont donc susceptibles de vous en proposer un.

Les deux conditions préalables résident dans le fait que vous devez attester d’un premier versement initial de 30 € et que votre dernier avis d’imposition témoigne de votre imposition.

A ce propos, il convient de préciser que le montant d’impôt retenu est celui avant imputation des divers crédits d’impôts.

Le plafond du LEP est certes de 7 700 €, mais hors intérêts, ce qui implique qu’en cas de dépassement de ce montant via les intérêts, vous n’êtes pas hors cadre.

Toutefois, si au 31 décembre de l’année en cours, vous dépassez ce montant. Alors, vous devez modifier ce support pour le transférer sous une autre forme.

 


Simulateur rachat de crédit