Nouveau : le rachat de crédit « sans condition »

Nouveau : le rachat de crédit « sans condition »

Avec les offres de prêt dites « sans conditions » d’accès, les emprunteurs sont aussi tentés par le rachat de crédit « sans condition », une tendance émergente qui semble attirer des ménages souhaitant bénéficier du regroupement de leurs crédits et d’un allègement de leurs mensualités. Lumière sur cette notion de « sans condition ».

Le rachat de prêt : sans condition

L’accès au rachat de crédit est soumis à une étude de financement, menée par un conseiller financier, c’est une offre bancaire qui permet à un emprunteur de faire racheter ses emprunts avec pour objectif de réduire ses mensualités, d’uniformiser ses remboursements ou encore de simplifier la gestion de ses finances.

La notion de « sans condition » peut être interprétée de différentes façons, d’où l’intérêt d’apporter des précisions sur les conditions du regroupement de prêts, que ce financement repose sur la législation du crédit à la consommation ou du crédit immobilier.

Les conditions de crédits

Aucune condition n’est applicable en matière de nature de crédit, c’est-à-dire que tous les emprunts peuvent être concernés par un regroupement de prêts. Cependant, il est préférable dans certains cas de ne pas faire racheter tous les emprunts, comme par exemple lorsqu’un emprunteur dispose d’un avantage certain, c’est le cas avec le prêt à taux zéro (PTZ) ou tous les autres types de prêts conventionnés.

Autre cas de figure, lorsqu’un crédit immobilier arrive à la fin de son remboursement, il est parfois plus intéressant pour l’emprunteur de terminer son remboursement plutôt que de l’inclure dans l’opération de rachat de crédit.

Les conditions liées à l’emprunteur

Comme pour toute opération de crédit, le rachat de prêt est soumis à une étude de faisabilité qui implique d’étudier la situation de l’emprunteur et de respecter les critères des établissements de crédits. Les conditions d’accès au financement sont régies par la pérennité du contrat de travail, par la présence de revenus réguliers et d’une certaine ancienneté professionnelle pour les professions libérales ou encore les auto entrepreneurs (liste non exhaustive).

De plus, le fichage bancaire fait partie des conditions importantes d’accès au rachat de crédit, si pour les propriétaires une faisabilité est possible, il n’en est pas de même pour les locataires.

Les conditions liées au nouveau projet

Le regroupement de prêts doit répondre à  l’étude de financement, c’est-à-dire que le taux d’endettement, le reste à vivre ou encore la quotité hypothécaire (lorsqu’un bien immobilier est en garantie par hypothèque) sont trois composantes fortes qui permettent d’évaluer la faisabilité de ce projet.

A noter qu’un montant peut être accordé en supplément du rachat des crédits, il n’est pas accessible sans condition, le projet doit être justifié par une facture ou un devis et, qui plus est, ce montant ne doit pas compromettre le remboursement dans son ensemble.


Simulateur rachat de crédit