Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Diminuer mes mensualités jusqu'à -60%

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Financer mes projets grâce au rachat de crédit

Même avec des liquidités, faut-il souscrire un crédit auto ?


Même avec des liquidités, faut-il souscrire un crédit auto ?

L’achat cash d’une voiture a fait son temps. Désormais, les particuliers souscrivent davantage un crédit auto. La location avec option d’achat devient elle aussi plus attractive.

Dépenser ou épargner, un choix qui mérite une réflexion

Le temps du paiement comptant chez le concessionnaire automobile devient court. Fini le chèque de banque pour s’offrir la dernière berline familiale, notre époque est davantage tournée vers le crédit auto. Ce crédit à la consommation dédié à l’achat d’un véhicule est de plus en plus fréquent.

Le règlement en cash est de plus en plus remis question, cela même si l’on dispose des fonds nécessaires. Si payer l’intégralité du montant évite de devoir verser des mensualités de remboursement et des intérêts, ce mode de règlement peut cacher des coûts supplémentaires.

Si ces frais n’interviennent pas entre l’acheteur et le vendeur de voiture, ils sont liés aux fonds utilisés pour le paiement comptant. En effet, il peut s’agir du manque à gagner existant en cas de retrait sur un compte épargne. Avec des taux de crédits autos en baisse, il peut être plus intéressant de laisser ses liquidités sur un livret d’épargne. Si son taux est largement supérieur à celui du crédit voiture et que le capital est assez conséquent, les intérêts gagnés en épargne peuvent couvrir le surcoût lié au crédit auto.

Si choisir de payer un véhicule à l’aide d’un crédit voiture permet de conserver son capital, il peut être intéressant d’utiliser partiellement ces fonds. En effet, un bon apport personnel offre la possibilité de négocier un meilleur taux d’emprunt.

De plus, le prêt auto permet à l’acheteur de bénéficier d’une assurance emprunteur. Celle-ci couvrira totalement ou partiellement les mensualités du crédit en cas d’incident dans la vie de l’emprunteur.

La LOA séduit les Français

Le choix entre le paiement comptant ou le crédit  auto n’est pas binaire. Il est tout à fait possible de régler partiellement l’achat en cash et le reste avec un prêt.

Une alternative existe à ces deux modes de règlement : la location avec option d’achat ou LOA.

Depuis quelques années, le nombre de véhicules vendu en LOA est nette progression. Ce mode de financement représente actuellement 14 % de la production des prêts destinés à la consommation.

La LOA surfe sur les évolutions du statut social : être propriétaire de sa voiture n’est plus une obligation.

/images/pages/redacteurs/Gueladjo.jpg

À propos de Gueladjo Toure

Responsable Webmarketing - Gueladjo est webmarketer, c'est avant tout un spécialiste des sujets très techniques en rapport avec l'économie, la finance et le crédit.