Les conditions de rachat de crédit sont toujours ultra-favorables

Certes, les taux d’intérêt ont entamé une tendance haussière depuis décembre 2016, mais il est encore possible de prétendre à des conditions ultra-favorables pour un rachat de crédit immobilier.

Rachat de crédit : il est encore possible de profiter des conditions exceptionnelles

Après plusieurs mois de baisse continue, il fallait bien que la hausse des taux d’intérêt arrive. Le mois dernier, les barèmes ont ainsi entamé leur progression. Selon les chiffres de l’Observatoire de Crédit Logement/CSA, la moyenne s’établissait à 1,34 % (toutes les durées de remboursement confondues et hors assurance), contre 1,31 % pour le mois de novembre.

De plus, les dernières publications des baromètres montrent que la quasi-totalité des établissements bancaires sont encore en train de réviser à la hausse leurs barèmes en ce début d’année 2017. L’inversion de la courbe des taux est certes réelle, mais les emprunteurs souhaitant faire un rachat de prêt peuvent encore prétendre à des conditions exceptionnelles de financement. 

Qu’il soit propriétaire ou locataire, un emprunteur éligible peut toujours obtenir un taux d’emprunt particulièrement intéressant pour un projet de regroupement de crédits (immobilier, consommation).

Il faut savoir que même si certaines banques commencent à durcir leurs conditions d’octroi, la plupart des prêteurs, en quête de nouveaux clients, se montrent toujours conciliants pour les projets de rachat de crédit et de créances.

Quelques conseils pour obtenir des meilleures conditions de financement

Que ce soit pour un regroupement de prêts immobiliers assorti d’une garantie hypothécaire ou de cautionnement, il faut savoir que tous les emprunteurs ne sont pas logés à la même enseigne. Toutefois, en adoptant certaines astuces, il est possible de prétendre aux meilleures offres de financement en vigueur.

D’abord, il faut prospecter plusieurs établissements bancaires pour obtenir les meilleures conditions en vigueur, mais cette démarche est longue et fastidieuse. Ainsi, le plus simple et le plus pratique est de passer par un intermédiaire bancaire spécialisé dans le regroupement de crédits.

Mandatés par plusieurs établissements financiers, ces spécialistes sont en mesure de soumettre un projet de rachat de crédit à plusieurs de ses partenaires bancaires afin de proposer à leurs clients, les offres les mieux adaptées à leurs projets et à leur profil.

De plus, via ces spécialistes, il est possible d’obtenir un meilleur financement que de passer directement par une banque puisqu’ils négocient souvent des renégocient des accords avec certains de leurs partenaires.

La deuxième astuce concerne l’assurance emprunteur. Sous certaines conditions, cette dernière peut permettre de réduire le coût total de son rachat de crédits. Pour rappel, près de 9 emprunteurs sur 10 optent encore pour le contrat d’assurance proposé par l’établissement prêteur, même s’ils ont le droit de choisir une délégation d’assurance qui peut être une belle source d’économies.


Dernières actualités Immobilier
Le leasing immobilier modifie la location-accession Le leasing immobilier modifie la location-accession 09/07/2019 - Les offres de LOA immobilières fleurissent dans les zones de marché tendu où les...
Pouvoir d’achat immobilier, une hausse inégalement répartie en France Pouvoir d’achat immobilier, une hausse inégalement répartie en France 08/07/2019 - Dans l’Hexagone, tous les emprunteurs ne profitent pas d’une hausse considérable...
L’investissement locatif en pleine expansion L’investissement locatif en pleine expansion 02/07/2019 - Selon les professionnels du secteur, plus d’un quart des achats immobiliers sont...
Infographie : les taux d’intérêt au plus bas, c’est le moment d’emprunter Infographie : les taux d’intérêt au plus bas, c’est le moment d’emprunter 01/07/2019 - Les taux sont particulièrement attractifs cet été. Retour en infographie sur les...
Passoires thermiques, qu’envisagent les députés ? Passoires thermiques, qu’envisagent les députés ? 27/06/2019 - Pour lutter contre les passoires thermiques, des députés proposent de consigner...