Le cashless, nouvelle monnaie des festivals

Le cashless, nouvelle monnaie des festivals

Payer en liquide devient de plus en plus rare dans les festivals de musiques ou les grands rassemblements festifs. Si l’absence d’argent garantie une certaine sécurité, payer en cashless nécessite d’être un utilisateur connecté.

Faire la fête l’esprit tranquille

Le cashless est né pour faciliter les paiements lors des festivals. En effet, avec ce système de paiement dématérialisé, les festivaliers n’ont plus besoin de devoir emporter de la monnaie ou une carte bancaire avec eux. Car la foule aidant, il est aisé pour les pickpockets de se servir dans les poches des distraits. Le cashless vient solutionner ce problème.

L’idée est également d’optimiser les ventes de boissons et de produits dérivés. Le public n’ayant plus besoin de chercher sa monnaie, le flux des ventes peut ainsi être augmenté.

En pratique, le consommateur doit porter un bracelet qui servira lors des paiements sans contact. Bien sûr, pour alimenter le porte-monnaie électronique, il devra au préalable créditer son bracelet. Cette opération peut se faire soit sur place auprès des bornes dédiées ou bien sur mobile ou internet pour ceux qui souhaitent gagner du temps.

Une telle opération nécessite de lier le bracelet à un compte Paypal. En effet, la marque connue du grand public pour la sécurité des achats en ligne est à l’initiative du système cashless.

Une rentrée d’argent supplémentaire pour les organisateurs

En présentant la puce RFID du bracelet à un serveur pour régler une transaction, le client est en mesure de connaitre le crédit restant sur son portefeuille en ligne. Si nécessaire, le compte peut être rechargé directement sur smartphone via l’application du festival.

Durant toute la durée d’un week-end ou d’une représentation, le festivalier doit porter son bracelet. Ce dernier ne pourra être enlevé qu’en coupant son attache.

Si le système cashless vise à limiter les vols, ses inventeurs ont prévu sa désactivation à distance en cas de larcin ou de perte.

Pour les organisateurs des festivals, le cashless est également une source de revenus supplémentaires. En effet, s’il reste des fonds disponibles sur le bracelet connecté, son porteur dispose seulement d’une fenêtre de quelques jours afin de clôturer le compte en ligne. Autrement, l’argent déposé sera conservé par les organisateurs. De plus, l’achat du bracelet est facturé un euro.


Simulateur rachat de crédit