Comment surmonter les dépenses des fêtes de fin d’année ?

Comment surmonter les dépenses des fêtes de fin d’année ?

Noël et le Nouvel An sont des épisodes festifs très populaires en France. Mais ils réclament néanmoins des efforts pécuniaires importants.

Des fêtes coûteuses pour les ménages

Le budget des ménages est vivement sollicité lors des fêtes de fin d’année. Entre les cadeaux et les repas à assurer, les facteurs de dépenses sont abondants et demandent un effort financier relativement conséquent suivant les capacités de chacun. Pourtant, des économies peuvent être réalisées en anticipant les fêtes. Les Français sont pour cela très nombreux à effectuer leurs achats lors de périodes où les prix profitent de grosses promotions.

Le « Black Friday » a été par exemple très populaire. Les achats ne cessent de croître d’année en année alors que cet événement, tout droit sorti des États-Unis, n’existait pas en France il y a quelques années de cela. Le Groupement des cartes bancaires CB a enregistré pas moins de 50 millions de transactions réalisées par le moyen d’une carte bancaire. Un record absolu pour ce mode de paiement, qui témoigne de l’engouement des Français pour obtenir des prix compétitifs.

Plusieurs pistes à étudier en cas de difficultés financières

Maintenant, lorsque les dépenses s’accumulent, il n’est pas toujours aisé de trouver l’équilibre financier. Si certains foyers disposent d’un budget qui ne posera pas de souci au terme de Noël et du Nouvel An, d’autres n’ont pas ce privilège. Il existe en revanche des solutions pour les ménages en difficulté. Des plateformes spécialisées proposent la revente des cadeaux qui n’ont pas fait le bonheur de leur bénéficiaire. La pratique permet en effet de les céder en recevant en échange une somme d’argent définie par le vendeur. D’autres sites très populaires connaissent aussi un pic d’échange entre les particuliers après les fêtes de fin d’année.

Enfin, les ménages sont parfois amenés à contracter des crédits à la consommation pour leurs divers achats. Mais lorsque les crédits se cumulent, les mensualités peuvent devenir très difficiles à rembourser et donner lieu à une situation d’alerte. Surtout que les crédits personnels sont soumis à des taux d’intérêt supérieurs que les emprunts à l’habitat. Mais une alternative se pose aux emprunteurs qui n’arrivent plus à amortir leurs mensualités. En effet, ils peuvent s’orienter vers une opération de regroupement de crédit qui consiste à regrouper tous les crédits d’un ménage en une seule mensualité. Celle-ci bénéficiera d’un taux d’intérêt unique et pourra être considérablement réduite jusqu’à moins 60%.


Dernières actualités Consommation
55% des salariés du privé insatisfaits de leur revenu 55% des salariés du privé insatisfaits de leur revenu 24/04/2019 - Une majorité des employés français sont insatisfaits de leur salaire et ont besoin...
Maison : les Français privilégient les travaux de nécessité Maison : les Français privilégient les travaux de nécessité 18/04/2019 - Pour limiter les dépenses énergétiques, les Français améliorent leur isolation....
Le crédit auto dépassé par la LOA pour financer une voiture neuve Le crédit auto dépassé par la LOA pour financer une voiture neuve 16/04/2019 - La location avec option d’achat continue de faire des émules. Au moment d’acheter...
Le budget auto des Français a flambé en 2018 Le budget auto des Français a flambé en 2018 04/04/2019 - L’année 2018 n’a pas été conciliante avec le budget auto des ménages, bien...
Budget : ce qui change au 1er avril Budget : ce qui change au 1er avril 01/04/2019 - Les tarifs de l’énergie et de certaines prestations évoluent ce 1er avril 2019....