Transfert de crédit : le principe et les avantages

Très peu utilisé en France, le transfert de crédit est un moyen qui permet de conserver les conditions tarifaires et autres avantages d’un crédit afin de réduire les frais demandés. Elle permet d’acquérir un nouveau bien en conservant les avantages de son prêt initial.

Transfert de crédit : comment ça se passe ?

Le transfert de crédit est une solution courante outre-Atlantique, mais très rares en France. Elle peut être appliquée à tous types de crédits (consommation, immobilier), mais le cas le plus fréquent est le transfert de crédit immobilier, particulièrement en cas de mise en vente d’un bien immobilier pour en acheter un autre.

En général, un propriétaire endetté qui vend son bien immobilier afin d’acquérir un autre, doit rembourser totalement le crédit qu’il a obtenu pour financer ce bien et contracter un nouveau prêt pour acheter son nouveau bien. Cette pratique est très coûteuse.

En effet, il doit solder le montant restant dû, ce qui implique de payer les indemnités de pénalités de remboursement par anticipation. Il aura également besoin de prendre une hypothèque sur le son nouveau bien.

Dans le cas d’un transfert de prêt, seuls des frais de traitement de dossier peuvent être réclamés à l’emprunteur.

Par ailleurs, il existe principalement deux cas possibles pour un transfert de crédit : Vendre un bien sans en racheter un autre ou vendre un bien et en racheter un autre.

Transfert de crédit : quelques avantages

Le principal avantage d’un transfert de crédit se trouve dans la possibilité de garder les conditions financières de son crédit initial.

En fait, au moment du premier crédit, si les taux d’intérêt étaient particulièrement bas par rapport à ceux pratiqués à l’instant T, il serait dommage de ne pas en profiter. Par contre, si les taux d’intérêt étaient trop élevés, mieux vaut profiter des conditions actuelles.

De plus, cette alternative réduit considérablement les frais de garanties exigés par les établissements de crédit. L’économie réalisée peut atteindre plusieurs milliers d’euros puisque les garanties (hypothèque, caution) sont transférables d’un crédit à l’autre et l’emprunteur n’aura pas à passer devant le notaire.

L’opération de transfert de crédit peut également être avantageuse dans la mesure où l’emprunteur n’envisage pas de vente immédiate.

Les taux d’intérêt très attractifs de son crédit initial (transférable) peuvent être un argument de vente très convaincant.


Simulateur rachat de crédit