Infographie : portrait-robot des ménages emprunteurs en France

Découvrez qui sont les Français qui empruntent. Où vivent-ils ? Quelles sont leurs rémunérations ? Ont-ils une grande famille ?

Annuellement, l’Observatoire des crédits aux ménages publie sa photographie des ménages et de leurs emprunts. Selon le rapport de 2016, voici le portrait type du foyer emprunteur en France. Cette enquête a été réalisée auprès d’un panel représentatif de 13 000 personnes.

Les 35 – 44 ans s’endettent plus que les autres

Parmi les ménages qui ont le plus recours à l’endettement, ce sont les 35 - 44 ans qui arrivent en tête. Pour calculer l’âge moyen des Français détenant au moins un crédit immobilier ou consommation, l’étude menée se base sur l’âge du chef de famille. C’est dans la catégorie des 35 - 44 ans que l’on retrouve le plus d’emprunteurs (70,7 %). Pour 40 % d’entre eux, il s’agira d’un crédit destiné à un financement immobilier. La seconde tranche d’âge détenant un crédit est celle des 45 à 54 ans. Dans 27 % des cas, il s’agira également d’un prêt immobilier.        
Chez les « jeunes », c’est le crédit à la consommation qui est plébiscité. Par exemple, pour 31,4 % des moins de 25 ans titulaires d’un emprunt, il s’agira d’un prêt personnel.

L’endettement est plus répandu en zone rurale

Les Français vivant à la campagne sont ceux qui ont le plus recours au crédit. La proportion d’emprunteurs parmi les résidents en zone rurale est de 54,5 %. Un habitant sur deux d’une commune de moins 2 000 habitants rembourse au moins un emprunt. Tandis que dans les villes de plus de 100 000 habitants ou en agglomération parisienne, cette proportion oscille aux alentours de 42 %.

Selon l’étude, les Français semblent répondre à une logique binaire. Les emprunteurs des milieux ruraux privilégient l’accession à la propriété immobilière tandis que ceux vivant en zone urbaine auront davantage tendance à consommer grâce à l’aide de prêts personnels.

Les familles nombreuses choisissent le crédit immobilier

L’option d’emprunter de l’argent varie en fonction du nombre d’enfants vivant au sein du foyer. En effet, parmi les couples sans enfants, la proportion d’emprunteurs s’élève à 38,8 %. Dans 17 % des cas, il s’agira d’un crédit à la consommation. Les foyers où l’on compte trois ou quatre enfants sont ceux qui empruntent majoritairement. Quasiment 1 ménage sur 8 de cette catégorie rembourse un prêt. Dans 41 % des cas, il s’agit d’un emprunt à l’habitat. L’étude met en avant le lien entre le nombre d’enfants et le crédit immobilier. Plus un ménage compte d’enfants, plus le recours au prêt est important. Par exemple, 50 % des couples emprunteurs avec 5 enfants ou plus ont contracté un emprunt immobilier.

Les professions intermédiaires s’endettent majoritairement

Une catégorie socio-professionnelle a plus recours à l’endettement que les autres : celle des professions intermédiaires. Les chefs de famille de ces ménages exercent bien souvent dans l’enseignement, la santé, le secteur social ou les contremaitres. 63,7 % de ces types de ménages ont recours à au moins un emprunt. Il s’agit à 35 % d’un crédit immobilier. Les autres catégories socio-professionnelles qui complètent le podium sont les agriculteurs (63,7 %) ainsi que les cadres et professions libérales (62,1 %).

Les concubins ont plus recours à l’emprunt que les couples mariés

Les couples vivant maritalement sont les Français qui empruntent le plus (61,8 %). Ils sont suivis de près par les couples mariés où cette proportion d’emprunteurs représente 53,3 % des ménages. Les mariés et les concubins remboursent principalement un prêt immobilier. Pour les personnes empruntant seules (célibataire, veuf, divorcé), ce sont davantage des crédits à la consommation qui sont contractés.

Propriétaire, locataire : deux modes de vie et d’emprunt

Sans surprise, les ménages propriétaires de leur logement sont ceux qui ont un crédit à l’habitat en cours (31,6 %). Le prêt destiné à la consommation, lui, ne représente que 9,5 % dans cette catégorie. A l’inverse, chez les locataires, l’emprunt personnel affiche une proportion de 26,7 %.

Le crédit immobilier davantage sollicité par les hauts revenus

Les revenus des Français ayant le plus recours à l’emprunt sont assez conséquents. Ce sont les ménages qui déclarent gagner au moins 5 fois le Smic (salaire minimum de croissance) qui souscrivent majoritairement un crédit. Parmi les 69 % d’emprunteurs répondant à ce critère, ils sont presque la moitié à détenir un emprunt immobilier (48,9 %). Les ménages déclarant un revenu de 3 à 5 et de 2 à 3 Smic complètent le tableau. En dessous d’un revenu équivalent à 2 Smic, les emprunteurs se tournent principalement vers des crédits à la consommation.

Infographie : portrait-robot des ménages emprunteurs en France
Cliquez pour copier-coller l'infographie
<a title="Infographie : portrait-robot des ménages emprunteurs en France" href="https://www.solutis.fr/actualites,infographie-portrait-robot-menages-emprunteurs-france-20161227.html" rel="canonical"><img src="https://www.solutis.fr/images/infographie/infographie-portrait-robot-menages-emprunteurs-france-20161227.png" alt="Infographie : portrait-robot des ménages emprunteurs en France" width="1000" height="2070" /></a>