Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet

Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet

Baisse des taux d’usure des prêts immobiliers, assouplissement des normes hypothécaires et sans garanties. Voici ce qui a changé depuis le 1er juillet pour les opérations de rachat de crédit.

Rachat de crédit immobilier : les taux d’usure baissent

Pour rappel, chaque trimestre, la Banque de France collecte auprès des banques les barèmes effectifs moyens pratiqués des différentes catégories de financements pour lesquelles sont calculés les taux d’usure. Ces taux d’usure sont publiés sous la forme d’un avis à la fin de chaque trimestre pour le trimestre suivant. De ce fait, les barèmes effectifs moyens accordés par les prêteurs au cours du second trimestre 2018 et les taux d’usure applicables depuis le 1er juillet 2018 ont été publiés par avis au Journal Officiel.

Selon cet avis, les taux d’usure pour les opérations de rachat de crédit immobilier dont la part des prêts à l’habitat dépasse 60 % de l’opération baissent. Ainsi, les TAEG de 3 % seront interdits pour toutes les opérations de rachat de crédit immobilier de moins de 20 ans au 3ème trimestre 2018.

Dans les détails, le seuil de l’usure est de 2,93 % pour les rachats de crédit immobilier à taux fixe de moins de 10 ans, contre 3 % au deuxième trimestre. Pour les contrats à taux fixe de 10 à 20 ans, le taux à ne pas dépasser est de 2,95 % depuis le 1er juillet, contre 3,03 % au second trimestre. Pour les financements de 20 ans et plus, le seuil de l’usure applicable pour les trois prochains mois est de 3,19 %, contre 3,28 % pour les trois derniers mois.

Rachat de crédit : harmonisation des normes hypothécaires et sans garantie

A savoir que le rachat de crédit hypothécaire nécessite la souscription d’une garantie hypothécaire. Cette dernière est un engagement pris par l’emprunteur de mettre à disposition un bien immobilier ou même financier pour recouvrer une dette en cas de défaillance de sa part. Pour les opérations de rachat de crédit sans garantie, l’emprunteur n’est pas soumis à cet engagement.

Logiquement, les critères d’octroi de ces formes de rachat de crédit diffèrent, mais depuis le 1er juillet, de nombreux établissements bancaires spécialisés en rachat de crédit harmonisent certaines normes concernant ces offres de financement.

Ainsi, un fonctionnaire stagiaire seul peut opter pour un rachat de crédit hypothécaire avec ou sans garanties. Un fonctionnaire contractuel seul peut aussi y être éligible. Les CDI intérimaires célibataires, divorcés, veufs ou séparés peuvent désormais obtenir un financement hypothécaire et sans garantie avec toutefois, une période d’essai échue ou 8 mois d’ancienneté.

Les emprunteurs hébergés gratuitement peuvent également faire un regroupement de prêts avec ou sans garantie sans fournir des pièces de l’hébergeur à condition de déduire de ses revenus un loyer fictif de 500 euros quel que soit le nombre de personne à sa charge.

Le taux d’intérêt légal baisse à 3,60 % pour les particuliers

Désormais actualisés chaque semestre et non chaque année, les taux d’intérêt légaux sont en baisse pour le 2ème semestre 2018. Pour les crédits dus à des particuliers, le taux d’intérêt passe de 3,73 % au 1er semestre à 3,60 % pour le 2ème semestre 2018. Pour les professionnels, il s’établit désormais 0,88 % pour les 6 derniers mois l’année 2018, contre 0,89 % depuis le début de l’année.

Pour rappel, ces taux d’intérêt légaux servent à calculer les intérêts de retard dus à un débiteur défaillant après mise en demeure en absence de stipulation conventionnelle (jugement). A savoir qu’ils servent également à déterminer le taux minimal des pénalités applicables entre professionnels en cas de retard de paiement. Ils doivent être mentionnés dans les conditions générales de vente.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit pour couple marié ou pacsé Rachat de crédit pour couple marié ou pacsé 16/11/2018 - Le regroupement de crédits pour un couple est une situation bien connue par les...
Remontée des taux : faut-il se dépêcher de faire un rachat de crédit immobilier ? Remontée des taux : faut-il se dépêcher de faire un rachat de crédit immobilier ? 15/11/2018 - Les taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers sont en...
Production de prêt à l’habitat : la part des rachats de crédit immobilier atteint 14,9... Production de prêt à l’habitat : la part des rachats de crédit immobilier atteint 14,9 % 05/11/2018 - Selon les récents chiffres publiés par la Banque de France, la part des renégociations...
Rachat de crédit : les taux d’intérêt sont aussi attractifs qu’il y a deux ans Rachat de crédit : les taux d’intérêt sont aussi attractifs qu’il y a deux ans 12/10/2018 - Les taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers retrouvent...
Le rachat de crédit immobilier reste toujours avantageux Le rachat de crédit immobilier reste toujours avantageux 08/10/2018 - Avec 1,43 % en moyenne en août et en septembre 2018, les taux d’intérêt des...