Faut-il investir en immobilier en 2018 ?

Faut-il investir en immobilier en 2018 ?

Adopté fin décembre 2017, le budget 2018 est marqué par la transformation de l’impôt sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour cibler davantage l’immobilier. Malgré cela, l’investissement immobilier a encore des atouts.

L’investissement immobilier est frappé par des mesures dissuasives

Faut-il continuer à investir dans l’immobilier ? Est-ce bien raisonnable d’opter encore pour la pierre ? Ce sont entre autres les questions que se posent désormais les investisseurs Français compte tenu du contexte fiscal. En fait, en regardant de près, force est de constater que l’investissement immobilier a été frappé ces dernières années par de nombreux dispositifs dissuasifs.

Après la loi ALUR pour loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (encadrement des loyers, réduction du délai de préavis, l’instauration d’un statut juridique pour la colocation…) du précédent gouvernement, les nouvelles autorités viennent de transformer l’impôt sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Comme son nom l’indique, l’impôt sur la fortune ne prend plus en compte le capital en valeur mobilier comme les actions, mais principalement, voire uniquement, le capital en valeur immobilière comme les maisons, les appartements et autres biens immobiliers. Comme pour l’ISF, le seuil d’entrée de l’IFI reste toutefois à 1,3 millions d’euros.

A savoir que les prélèvements sociaux tels que le prélèvement de solidarité, le prélèvement social ou encore la contribution additionnelle passent de 15,5 % à 17,2 % avec pour conséquence une taxation à hauteur de 59,2 % des revenus locatifs contre 47,2 % avant la réforme. Tout cela montre clairement l’objectif du gouvernement d’orienter les investisseurs vers les entreprises, mais la pierre a encore des atouts et il est encore possible d’optimiser l’imposition de son investissement immobilier.

Investissement immobilier : la nue-propriété pour optimiser son imposition

Dans le contexte actuel de l’investissement immobilier caractérisé par l’entre en vigueur de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), une toute nouvelle approche pourrait permettre d’optimiser son impôt sur la fortune immobilière. Il s’agit de l’investissement en nue-propriété.

A savoir que ce type d’investissement consiste à acheter un bien immobilier (maison, appartement, bureau…) et confier le soin à un autre (bailleur, enfants, cousins…) d’en jouir ou d’en retirer les revenus locatifs pendant une certaine période donnée. Avec la nue-propriété, c’est le bénéficiaire (l’usufruitier) qui est redevable à l’impôt sur la fortune immobilière. Ainsi un investisseur possédant plusieurs biens immobiliers locatifs peut envisager ce type d’investissement pour certains de ses biens afin d’être en dessous du seuil de 1,3 millions d’euros.

Par ailleurs, les revenus locatifs sont différés en échange d’une réduction de prix à l’achat du bien. Cette réduction correspond à la valeur des loyers auxquels l’investisseur renonce. Autrement dit, c’est comme s’il encaissait immédiatement sous forme de baisse de prix les revenus locatifs futurs qu’il laisse à un autre (usufruitier) le soin de percevoir pendant une certaine durée.

L’investissement en nue-propriété permet également d’engranger des loyers dans des conditions avantageuses et sans aucun aléa de la location comme les impôts ainsi que la réalisation de gros travaux dans certains cas.


Dernières actualités Immobilier
Prêt immobilier : quelques astuces pour optimiser son apport personnel Prêt immobilier : quelques astuces pour optimiser son apport personnel 14/08/2018 - Certes, les conditions de crédit immobilier sont particulièrement attractives depuis...
Immobilier : où sont les villes les moins chères de France ? Immobilier : où sont les villes les moins chères de France ? 13/08/2018 - Les villes moyennes ne subissent pas de plein fouet la hausse de l’immobilier....
Les crédits immobiliers passent la barre des 1000 milliards d’euros Les crédits immobiliers passent la barre des 1000 milliards d’euros 10/08/2018 - Les Français ont actuellement plus 1000 milliards d’encours de prêt immobilier....
Quel nombre d’années de salaire faut-il débourser pour devenir propriétaire ? Quel nombre d’années de salaire faut-il débourser pour devenir propriétaire ? 02/08/2018 - Le nombre d’années de salaires nécessaires pour acheter un bien immobilier est...
Crédit immobilier : quels sont les profils qui ont les faveurs des banques ? Crédit immobilier : quels sont les profils qui ont les faveurs des banques ? 31/07/2018 - Dans le contexte actuel marqué par des taux d’intérêt particulièrement attractifs,...