Crédits et prêts : les différents objets et affectations

Découvrez les différentes affectations de prêts permettant le financement d’un projet de regroupement de crédits.

Affectation et objets des crédits : préambule

Tout un chacun sait qu’il existe différents types de crédits et de prêts bancaires. Dans l’esprit du grand public, l’affectation globale du crédit se fait soit sous forme de prêt immobilier ou bien de crédits personnels.

Même si ces définitions sont recevables et correspondent à peu près à la réalité, elles n’en reflètent pour autant pas tout à fait la réalité juridique dont les champs d’application sont nettement plus précis.

Si l’on observe les tableaux en vigueur auprès de la Banque de France, on dégage 5 types de crédits différents : le crédit revolving, le prêt affecté, le credit non affecté, le prêt immobilier ainsi que le prêt hypothécaire.

Les prêts personnels affectés ou non

Le premier des prêts personnels est appelé « prêt renouvelable ». Il s’agit dans la pratique d’un produit bancaire encore appelé « crédit permanent » dont le principe est simple : en remboursant mensuellement une part de capital et surtout des intérêts d’emprunt élevés, on reconstitue une somme disponible pouvant à nouveau être utilisée. Le principal problème à ce financement réside dans le caractère coûteux de ces produits dont les taux sont souvent usuriers. Il est vrai que depuis la Loi Lagarde ses dangers sont mieux connus, mais malgré tout présents notamment en raison de la plus grande part d’amortissement de ces produits.

Viennent ensuite deux autres produits que sont les crédits affectés et non affectés. Un prêt affecté a un objet bien déterminé, à savoir un financement précis tel que l’achat d’une voiture ou la réalisation de travaux. Il s’agit d’une prestation déterminée auprès d’un tiers sans surprise qui est bien détaillée dans les offres de prêt. Vous connaissez le taux débiteur, le TAEG ainsi que le coût de l’assurance et ceci vous permet généralement de comparer les différentes offres qui vous sont faites.

Le crédit non affecté de son côté présente les mêmes caractéristiques, il est amortissable, donc remboursé en totalité, et ne diverge de son cousin, le crédit affecté, que dans la mesure où son objet n’est pas déterminé à l’avance. Concrètement, ce sont toujours des prêts assortis de taux fixes dont les montants sont plafonnés à 21 500 € sur des durées oscillant entre 12 et 72 mois.

Crédits et prêts immobiliers ou hypothécaires

Dans la réalité, un prêt immobilier est bien souvent hypothécaire. Un crédit immobilier peut avoir deux objets : le financement d’un bien immobilier qu’il s’agisse d’une résidence principale ou bien d’un investissement locatif ainsi que l’obtention d’un prêt-relais. Très souvent, ce type de prêt est assorti d’une garantie dite hypothécaire. Cela signifie qu’en contre partie d’une prise de garantie hypothécaire, le prêteur verse une somme d’argent à une personne physique ou morale.

Le prêt immobilier est dans ce cas hypothécaire et la précision est nécessaire, car tous les prêts immobiliers ne sont pas hypothécaires : certains sont en effet nantis, c’est à dire que le prêteur prend en garantie des fonds existant, par exemple le capital d’une assurance vie ou bien encore parce que la banque fait intervenir une société de cautionnement mutuel.


Simulateur rachat de crédit