Infographie : Budget des Français, les bonnes résolutions pour 2020

Pour la nouvelle année à venir, il est possible de repenser ses postes de dépenses notamment ceux des crédits immobiliers ou des prêts à la consommation.

Faire un rachat de crédit immobilier en 2020    

Au cours de l’année écoulée, les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont fortement baissé. Ces conditions de financement exceptionnelles profitent aux nouveaux emprunteurs. Mais comment faire avec un crédit immobilier déjà en cours ? Une opération existe pour renégocier son taux à la baisse : le rachat de crédit immobilier.

Avec ce rachat, un emprunteur va faire reprendre son prêt à l’habitat par une autre banque. Le nouvel établissement va rembourser le capital restant dû et dresser un nouvel échéancier. Ici, l’objectif est clairement de réaliser des économies en baissant le taux fixe du prêt car c’est lui qui détermine la hauteur des intérêts donc le coût du financement.

Mais attention, le rachat d’un crédit immobilier implique de verser des indemnités à l’établissement quitté. Il faut donc calculer les économies réalisables avant de s’engager dans cette opération en 2020. L’idéal est d’être accompagné par un intermédiaire bancaire spécialisé.

Changer d’assurance de prêt pour la nouvelle année

Baisser son taux de crédit immobilier n’est pas l’unique opération qui peut conduire à des économies lors d’un financement immobilier. Car un emprunt nécessite une assurance de prêt afin de couvrir l’opération. Cela a un coût qui peut aussi être révisé notamment si l’assurance du prêt est celle proposée par l’établissement prêteur (l’offre de groupe).

Ce contrat n’est pas toujours le moins cher existant sur le marché. En faisant une délégation d’assurance dès 2020, c’est-à-dire en changeant d’assurance emprunteur, le coût sera revu à la baisse, sous conditions. En effet, les assureurs alternatifs personnalisent les contrats. L’emprunteur paye donc pour des garanties optimisées pour son profil. De plus, les contrats en délégation sont indexés sur le capital restant dû : plus les années passent, plus la cotisation d’assurance baisse.

Sachant que le coût d’une assurance de prêt peut représenter jusqu’à 30 % de la facture totale d’un financement immobilier, baisser le montant de la couverture de prêt en 2020 est une opportunité à saisir.

2020 : le moment de regrouper tous ses crédits

Oui, mais tout le monde ne détient pas un crédit immobilier. En revanche, d’autres types de crédits aux particuliers existent pour financer des projets différents. Ainsi, l’achat d’une voiture, d’un aspirateur haute-performance ou un besoin en trésorerie pourront respectivement être couvert grâce un prêt auto, un crédit à la consommation ou un prêt personnel. Mais cumuler plusieurs crédits implique de rembourser plusieurs mensualités. Cette accumulation peut rapidement peser sur le budget d’un ménage. En 2020, l’une des bonnes résolutions peut être d’avoir une vue d’ensemble plus claire sur ces dépenses en rassemblant ces prêts.

Avec un regroupement de crédits, le ménage n’aura plus qu’une mensualité à verser. De plus, le montant de cette nouvelle mensualité pourra être réduit jusqu’à moins 60 % par rapport au cumul des anciennes mensualités. A noter toutefois que cette opération ne vise pas toujours à faire des économies. Car la réduction de mensualité s’obtient en rééchelonnant la durée d’emprunt. Enfin, tous les types de prêts qu’ils soient à la consommation ou immobilier peuvent être inclus dans un regroupement de crédits.

Changer de banque pour payer moins de frais bancaires

Les frais bancaires ou de tenue de compte, sont des frais facturés par les établissements bancaires pour leurs services. Chaque enseigne est plus ou moins libre de fixer ses conditions tarifaires. En conséquence, les frais de banque peuvent représenter, annuellement, jusqu’à plusieurs centaines d’euros.

Avant 2019, les banques ont respecté la demande de l’Elysée de ne pas augmenter leurs frais. La Présidence faisait suite aux requêtes exprimer par les Français. Mais pour 2020, le gel des frais n’est plus de mise de la part des banques puisque la hausse des frais a été annoncée dans les dernières plaquettes tarifaires.

Cependant, contrairement aux idées reçues, un client n’est pas lié à vie avec sa banque. Il s’agit simplement d’une relation commerciale qui peut être rompue à tout moment. En 2020, il est donc possible de changer de banque afin de diminuer les frais.

Depuis 2017, changer de banque est devenu plus facile avec la loi Macron qui facilite la mobilité bancaire. Avec le nouveau mandat, c’est la nouvelle banque qui doit se charger, en théorie, de rapatrier les virements et les prélèvements déjà en place. De plus avec l’arrivée des néo-banques, les services de base sont devenus quasiment gratuits. 2020 sera-t-elle alors l’année des banques en ligne ?

Infographie : Budget des Français, les bonnes résolutions pour 2020
Cliquez pour copier-coller l'infographie
<a title="Infographie : Budget des Français, les bonnes résolutions pour 2020" href="https://www.solutis.fr/actualites/infographie-budget-francais-bonnes-resolutions-pour-2020-5013093.html" rel="canonical"><img src="https://www.solutis.fr/images/infographie/infographie-budget-francais-bonnes-resolutions-pour-2020.png" alt="Infographie : Budget des Français, les bonnes résolutions pour 2020" width="1000" height="1681" /></a>