Pouvoir d’achat : à quoi faut-il s’attendre ?

Pouvoir d’achat : à quoi faut-il s’attendre ?

Matignon a dévoilé plusieurs mesures visant à rendre du pouvoir d’achat aux ménages français. Le permis, l’auto et la santé sont concernés par ces annonces.

Le coût de l’auto, un poids réel sur le budget des Français

Le pouvoir d’achat est au cœur des dernières revendications des Français qui se sont exprimés à travers des mouvements sociaux depuis novembre 2018. Le gouvernement a décidé de prendre plusieurs mesures afin d’améliorer ce pouvoir d’achat.  Plusieurs secteurs sont concernés… Si une automobile coûte chère à l’achat, elle représente également un coût important à l’année.

En effet, entre l’assurance auto, le carburant et les différents frais, cela peut chiffrer à plusieurs milliers d’euros par an. Cependant, les constructeurs automobiles ont trouvé une nouvelle source de revenus : le marché des pièces détachés. Car en cas d’accident, même léger, une réparation peut se révéler particulièrement élevée. A titre d’exemple, des optiques neuves peuvent coûter plusieurs centaines d’euros.

Mieux vaut donc y regarder à deux fois avant d’envisager des réparations. Face à un marché de la pièce détachée monopolisé par les constructeurs, le gouvernement entend apporter plus de concurrence sur ce secteur. Matignon espère ainsi faire baisser les tarifs sur quelques produits tels que les phares, les vitres, ou les rétroviseurs. Les réductions envisagées seront de l’ordre de 6 à 15 %. Selon le gouvernement, cela devrait rendre du pouvoir d’achat aux consommateurs, tout en stimulant l’activité parmi les entreprises sous-traitantes.

Rendre plus facile l’accès au permis de conduire

L’automobile est au cœur du plan Philippe puisque le permis de conduire pourrait lui aussi devenir plus abordable, surtout pour les plus jeunes. Avec un coût trop élevé, les jeunes cherchant un emploi peuvent se voir écarter du marché du travail s’ils ne disposent pas de leur propre moyen de locomotion. Dans cette optique, un comparateur du permis devrait être disponible sur internet. Ce site internet pourrait, en outre, donner des informations sur le taux de réussite des auto-écoles.

Au chapitre du logement, Matignon réfléchit là encore à la manière de réduire ce budget sur le portefeuille des ménages. En proposant de limiter le coût de certaines prestations pour les syndics de copropriété, le gouvernement met les pieds dans le plat. Toutefois, cette mesure devrait satisfaire les propriétaires d’un appartement et les investisseurs locatifs. Mais les locataires ne profiteront pas de cette mesure à moins que leur bailleur répercute une baisse des charges sur le montant de leur loyer.

Enfin, en ce qui concerne les dépenses de santé, une proposition émanant de la majorité envisage la possibilité de résilier en cours d’année son contrat d’assurance-santé. Cela devrait être confirmé d’ici la fin du mois. Mises bout à bout, ces différentes annonces devraient permettre aux Français d’économiser quelques euros à conditions d’être concernés par ces mesures.


Dernières actualités Consommation
Le parc automobile français en recul Le parc automobile français en recul 09/09/2019 - Malgré des solutions de financement auto faciles à mettre en place, le parce automobile...
Les Français n’hésitent pas à emprunter en 2019 Les Français n’hésitent pas à emprunter en 2019 04/09/2019 - Crédit immobilier ou prêt à la consommation, les particuliers ont toujours recours...
Consommation : Ce qui change en septembre 2019 Consommation : Ce qui change en septembre 2019 02/09/2019 - Le début du mois est propice aux changements. Achat d’auto, facture de gaz et...
Banque, prime à la conversion … Ce qui change à partir du 1er août 2019 Banque, prime à la conversion … Ce qui change à partir du 1er août 2019 01/08/2019 - Ce mois-ci, des changements sont à prévoir pour le pouvoir d’achat des Fran
Est-il possible d’acheter une voiture sans apport ? Est-il possible d’acheter une voiture sans apport ? 31/07/2019 - Quand il s’agit de lancer un projet auto, l’apport est un élément qui peut...