La publicité du rachat de crédits sur les réseaux sociaux encadrée

La publicité du rachat de crédits sur les réseaux sociaux encadrée

L’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution) a communiqué dans sa dernière revue du mois de décembre des recommandations sur l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre d’offres de crédits et surtout de rachats de crédits.

Publicité sur les réseaux sociaux, un cadre pour les professionnels

L’ACPR représente le gendarme financier et s’attèle à faire appliquer la législation en France pour les professionnels de la finance. Cette mission implique de s’adapter aux nouveaux modes de communication et plus précisément aux réseaux sociaux. De nombreux nouveaux services apparaissent chaque mois et le « social network » ne se limite plus à Facebook, Twitter ou encore Google plus.

Les professionnels du crédit et du rachat de crédits s’adaptent à leur clientèle en diffusant des publicités sur des leviers différents comme les vidéos avec Youtube, Vine ou encore des images avec Instagram et Pinterest. Plus récemment, certains organismes financiers ont même réalisé des courtes vidéos en direct via le Facebook live ou le désormais célèbre Périscope.

Face à cet engouement, l’ACPR n’a pas manqué de publier une liste de recommandations à destination des professionnels afin de structurer les communications et de rappeler l’obligation légale aux différents acteurs du marché du crédit.  

Les recommandations pour communiquer sur les réseaux sociaux

Premièrement, le professionnel doit être clairement identifiable lorsqu’il émet une publicité de rachat de crédits, il est d’ailleurs recommandé de créer un compte professionnel et de privilégier ce dernier pour diffuser les contenus.

Les contenus doivent justement être clairs et loyaux, ils doivent être équilibrés, au regard des avantages et des conditions mises en avant. Étant donné que toutes les mentions légales ou conditions de crédits ne peuvent apparaître sur un contenu dédié aux réseaux sociaux, l’emprunteur doit pouvoir accéder à l’intégralité de l’offre via un lien cliquable ou éventuellement une adresse clairement identifiable.

Ces contenus doivent être archivés, notamment du fait de leur instantanéité, ce qui permet un contrôle ultérieur par les instances financières, et notamment l’ACPR. Cette recommandation sera effective à compter du 1er octobre 2017, ce qui laisse le temps aux professionnels du crédit et du rachat de crédit de structurer leurs communications sur les réseaux sociaux.


Dernières actualités Immobilier
Comment financer l’aménagement d’un souplex Comment financer l’aménagement d’un souplex 13/11/2019 - A Paris, les sousplex sont recherchés sur le marché de l’immobilier. Pour faire...
Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours Investir dans l'immobilier locatif avec des crédits en cours 08/11/2019 - Les particuliers s’intéressent à l’investissement locatif pour diversifier...
Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers Les banques limiteraient leur production de crédits immobiliers 07/11/2019 - Les objectifs annuels atteints et les marges en recul sur le crédit à l’habitat...
Qui sont les primo-accédants en 2019 ? Qui sont les primo-accédants en 2019 ? 29/10/2019 - Devenir propriétaire d’un bien immobilier est le projet d’une vie. Qui sont...
Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? Faut-il céder aux sirènes des prêts lissés ? 23/10/2019 - Plus simple, plus clair, le prêt à taux lissé arrive en agence bancaire pour les...