0 800 860 860

Solutis vous informe de l'actualité du rachat de crédit, du prêt consommation, du crédit immobilier et des solutions au surendettement.

Certes, le nombre de demandes de prêt immobilier n’a rien de comparable avec l’afflux observé au premier semestre 2015, mais les principales banques perçoivent à nouveau une progression du nombre de demandes de financement en ce début d’année.

Bien que les conditions actuelles de financement aient profité à tous les types de financements (crédit, regroupement de prêts), les intermédiaires bancaires confirment que certains projets sortent du lot avec des taux d’intérêt exceptionnellement bas.

Certes, le marché du crédit connait une embellie avec 200 milliards de prêts immobiliers versés en 2015, mais force est de constater que le taux de détention de crédit des ménages baisse.  Cependant, à qui profite réellement cette embellie ?

Avec des conditions d’emprunt très attractives et une concurrence interbancaire de plus en plus rude, le prêt immobilier est très intéressant en ce début d’année et le regroupement de crédit a le vent en poupe. Cependant, avec le retour de l’inflation, les taux pourraient augmenter d’ici la fin de l’année.

Le mois dernier, les taux d’intérêt ont encore baissé. Les Français se sont endettés à 2,15 % en moyenne. Les chiffres montrent aussi que le marché du prêt immobilier et le rachat de crédit ont battu tous les records en 2015.

Pour la première fois depuis la fin de la crise de 2008, le nombre des crédits à la consommation enregistre une hausse. A ce jour, 26 % des Français détiennent ce type de financement et la plupart sont des emprunteurs séniors.

Comme en 2014, les Français endettés ont davantage opté pour le regroupement de crédits en 2015 pour bénéficier des conditions d’emprunt attractives. La dynamique devrait se poursuivre en 2016.

Pour tous les emprunteurs touchés ou ayant été concernés par un grave problème de santé, faire racheter ses encours peut se relever du parcours du combattant. Pourtant, ce n’est plus de l’ordre de la mission impossible, grâce aux dernières évolutions de la législation.

Que ce soit pour un crédit ou pour regroupement de prêts, les emprunteurs disposant de bon profil ont droit à des conditions de financement encore très attractives, selon les intermédiaires bancaires.

Alors que 2016 commence sous de très bons auspices, certains intermédiaires bancaires dressent leurs bilans de l’année 2015 qui restera dans les annales comme une année exceptionnelle. Voici quelques statistiques.

Par définition, le regroupement de crédits consiste à faire racheter plusieurs emprunts par une autre banque qui appliquera les conditions actuelles de financement. Cette opération bancaire peut concerner uniquement les encours immobiliers.

Grâce à des taux d’emprunt toujours très attractifs, à l’effet du nouveau prêt à taux zéro (PTZ 2016) et la nouvelle politique commerciale des banques, de nombreux Français sont devenus éligibles aux crédits immobiliers.