0 800 860 860

Grâce aux conditions actuelles de financement et à la politique commerciale des banques, 2016 se présente sous d’excellents auspices pour les emprunteurs souhaitant faire un regroupement de crédits. Voici quelques conseils pour mener à bien cette opération de banque.

Regroupement de crédit 2016 : les critères à respecter

Aujourd’hui, le regroupement de prêts, qu’il soit consommation ou immobilier, représente une part importante dans la production totale des crédits en France. Tous les emprunteurs (locataire, propriétaire et hébergé) peuvent prétendre à cette opération bancaire.

Cependant, un projet de regroupement de prêts pour être financé doit rentrer dans certains critères et d’autres appréciations qui diffèrent, selon les banques et les intermédiaires bancaires.

Comme dans un projet de financement classique, le critère de solvabilité est l’une des principales conditions de financement. L’emprunteur doit avoir des revenus réguliers et pérennes.

L’offre de financement proposée par la banque ne doit pas dépasser le seuil de 33 % des revenus du demandeur (à savoir que sous certaines conditions, cette limite peut aller jusqu’à 50 %).

Les antécédents de paiement de l’emprunteur sont scrupuleusement analysés par le prêteur.  Un demandeur qui a déjà réalisé un rachat de prêt doit attendre au minimum un an.

Concernant l’âge de l’emprunteur, le paiement de la dernière mensualité doit intervenir avant ses 80 ans, voire 90 ans dans certains cas.

Par ailleurs, les emprunteurs fichés FICP ou FCC peuvent faire un rachat de crédit sous certaines conditions (être propriétaire, avoir une situation financière et professionnelle stable).

Opter pour un intermédiaire bancaire pour son rachat de prêt en 2016

Un projet de regroupement de prêt se finance en sollicitant des banques ou des établissements financiers. Traiter directement avec ces prêteurs peut être compliqué et souvent éprouvant.

Cela nécessite beaucoup de temps et une réelle expertise en la matière pour déceler les offres les mieux adaptées à son profit et à ses finances.

D’où l’importance et la nécessité de solliciter les services d’un intermédiaire bancaire. La mission de ce spécialiste consiste à chercher et à identifier les propositions les plus adaptées aux projets de son client.

Son intervention assure un gain de temps considérable et une prise en charge personnalisée. En s’appuyant sur son réseau de partenaires bancaires, ce professionnel est en mesure de proposer à ses clients les meilleures offres en vigueur.

Opter pour un intermédiaire bancaire pour son rachat de crédit comporte de nombreux atouts. Le plus important est l’accès aux meilleures conditions de financement. Pour arriver à cela, ce professionnel joue sur la concurrence entre ses différents partenaires.

Après une prospection auprès de son réseau, l’intermédiaire bancaire présente à son client les offres les plus intéressantes et ce dernier aura toujours le dernier mot pour suivre ou pas la proposition de financement.


Vu à la TV : l'interview Solutis

Vidéo : interview Solutis