Entreprise responsable

Entreprise responsable

Satisfaction client

Satisfaction client

Respect de l’environnement

Respect de l’environnement

Un taux d’endettement à calculer précisément lors d’un rachat de crédits

Les établissements prêteurs évaluent systématiquement la capacité d’endettement d’un demandeur, que ce soit aussi bien un particulier qu’un professionnel.  Cette évaluation se fait en partie grâce au taux d’endettement.

Comment calcule-t-on le taux d’endettement ?

La formule est la suivante : (ensemble des dépenses mensuelles fixes / revenus mensuels) x 100

Les dépenses mensuelles fixes sont : loyer, crédits en cours, charges d'eau et d'électricité, pension alimentaire.

Les revenus mensuels sont : salaire, aides, pensions reçues, revenus fonciers (attention pas de prise en compte des aides sociales, les pensions permanentes et les primes non contractuelles).

Il est donc conseillé de réaliser au préalable, une simulation de votre taux d'endettement avant d'entamer toutes démarches auprès de votre organisme bancaire ou de votre courtier.

Le taux d’endettement à ne pas dépasser

Idéalement, le seuil à ne pas dépasser en matière de taux d’endettement est celui des 33%. Ce seuil est passée de 33 à 35% fin 2020 pour les demandes de crédits immobiliers en cas d'achat d'un bien neuf. Il ne s’agit là que d’une recommandation, ce nombre n’est pas indiqué dans un texte de loi…

Une fois le taux d’endettement connu, les banques calculent la somme qui peut être empruntée et la durée du crédit. Si on obtient un nombre qui dépasse 33%, cela signifie que plus d'un tiers des revenus financiers mensuels est déjà consacré dépenses et aux remboursements de prêts en cours, il est fortement probable que l’emprunteur ne pourra pas rembourser un nouveau crédit. Mais au-delà de 50%, les chances d’obtenir le financement sont quasiment inexistantes.

Bon à savoir : l’endettement n’est pas le seul critère pris en compte lors d’un rachat de crédits, d’autres critères sont utilisés comme le taux de reste pour vivre ou encore le ratio hypothécaire (pour les propriétaires). 

Travailler son taux d’endettement avec le rachat de prêts

Le taux d'endettement est donc un indicateur incontournable à bien garder en tête. Il existe des techniques pour les réduire. Comment faire baisser son taux d’endettement et améliorer ainsi sa capacité d’endettement ?

 Il existe diverses solutions :

  • Il faut d’abord faire un point complet sur toutes vos dépenses (crédits, abonnements…) . Cela permettra de voir où il est possible de faire des économies …
  • La négociation de vos mensualités de remboursement ainsi que de vos taux d’intérêts permet également de baisser le taux d’endettement.

Il est possible de diminuer ce taux d’endettement. Pour cela, le regroupement de crédits est aussi une opération qui répond parfaitement au besoin car elle permet de rassembler plusieurs prêts (conso et/ou immo) en un seul, d’allonger la durée de remboursement et donc de réduire la mensualité.

A noter : allonger la durée peut majorer le coût total du crédit.

L‘évolution du taux d’endettement lors d’un rachat de crédits

L’endettement est également évalué lors d’une demande de regroupement de prêts.  Après le calcul du taux actuel de l’endettement, un conseiller Solutis peut vous proposer des solutions et donc proposer un nouveau taux d’endettement. N’hésitez pas à le contacter, le tout sans engagement et gratuitement !

Si le taux d’endettement est toujours supérieur à 35%, le financement ne permettra pas de rétablir la situation et un recours au dossier de surendettement devra être alors privilégié.