• En décidant de regrouper vos crédits que vous remboursez actuellement, vous allez pouvoir baisser vos mensualités ou encore financer un nouveau projet, tout en simplifiant grandement la gestion de votre budget. Mais l’obtention de cette opération reste soumise à des critères fixes, parmi eux : le taux d’endettement. À combien le taux d’endettement doit-il être égal pour envisager un rachat de crédit ? Solutis vous éclaire sur vos interrogations à cette question.

Mon endettement doit être de combien pour faire un rachat de crédit ?

Pour rappel, le taux d’endettement est un facteur important autant du côté de l’emprunteur, représenté par vous, que celui qui va vous accorder les fonds, le prêteur. Ce pourcentage indique factuellement, la part des revenus de votre foyer qui sont indexés sur le paiement du montant de vos charges de crédit. Par effet de mécanisme, le taux d’endettement augmente et diminue proportionnellement en fonction du rapport instauré entre vos entrées et sorties d’argent.

Ce seuil est pratique au vu de sa signification pour les établissements de crédit ou encore les courtiers tels que Solutis. Il permet d’avoir une projection rapide de votre santé financière actuelle. Un critère prédominant pour ceux envisageant une opération bancaire comme un rachat de crédit. En dehors des règles fixées, il peut devenir complexe, voire parfois impossible, d’obtenir un réaménagement de vos finances.

Mais concrètement, quel est le taux d’endettement conseillé pour un rachat de crédit ? Ici, il n’existe pas de réponse universelle permettant d’établir un seuil précis valable pour tous, mais nous recommandons que votre taux se situe en dessous des 35 % d’endettement après opération. Avant opération, il peut être supérieur à 35 %, mais il devra être inférieur à 50 % pour la majorité des dossiers.

Si les organismes de prêt restent stricts et fermes quant à ce domaine, c’est dû d’une part, par la contrainte légale qui existe, imposant et pénalisant ceux qui décideraient de se soustraire à la norme en vigueur qui est de ne pas octroyer un financement aux emprunteurs dépassant les 35 % d’endettement. Le risque évalué pris par les deux parties est jugé trop important, d’où l’intérêt de conserver un endettement inférieur à ce niveau maximal, si vous souhaitez obtenir les fonds via un financement bancaire.

Combien de reste à vivre pour un avoir bon taux d’endettement ?

Si le taux d’endettement est une valeur élémentaire dans le processus pour réaliser un emprunt, il fait souvent écho à un autre élément : le reste à vivre.

Pour donner du sens, à ces deux concepts, il faut pouvoir établir une comparaison. Assez simplement, le reste pour vivre représente le budget restant après le paiement des charges. Selon les revenus de base, les perceptions ne sont pas les mêmes et aboutir à des différences importantes.

Si on prend comme exemple un foyer gagnant 3000 € nets par mois et un autre dont le montant des deux salaires atteint 6000 € nets par mois, auquel on considère que les deux ménages sont endettés à la même hauteur, c’est-à-dire 35 % d’endettement. Le premier possède un reste à vivre égal à 3000 - (3000 x 0.35) = 1950 €, alors que le second est, quant à lui, établit à 6000 – (6000 x 0.35) = 3900 €.

Le prêteur doit être rassuré quant à votre capacité de subvenir à vos besoins après le déblocage de l’opération, sans pour autant dégrader vos conditions de vie, ni mettre en péril le remboursement de vos charges actuelles.

Comment obtenir le bon taux d’endettement pour regrouper ses dettes ?

En comprenant l’importance de l’équilibre financier qui doit exister dans vos finances, il est tout à fait naturel, si ce n’est l’étape suivante de se demander comment faire pour avoir un taux d’endettement idéal, qui rentre dans les critères des organismes de crédit pour ainsi mutualiser vos mensualités. Plusieurs cas de figure peuvent dès lors se poser, le premier est celui où l’emprunteur a un endettement nul, c’est-à-dire à ce moment même il ne rembourse aucun prêt. Situation assez courante de la vie, quand vous rentrez dans la vie active et n’ayez toujours pas contracté un emprunt ou alors après plusieurs années de remboursement, vous avez fini par verser le dernier prélèvement et clôturer le contrat initialement signé. Dans ce genre de situation, le rachat de crédit n’est pas forcément nécessaire dans l’optique où vous n’avez pas ou peu sollicité le prêt bancaire.

Néanmoins, si vous remboursez actuellement différents projets que vous avez financés en sollicitant votre banque, alors dans ce cas, faire regrouper ses crédits est adapté à dans ce genre de situation. Crédit immobilier ou bien crédit à la consommation, ces opérations bancaires ont pour effet direct de gonfler votre endettement. Irrémédiablement, une partie de vos revenus sont dédiés au remboursement de vos créanciers et rapidement devenir une contrainte dans votre vie quotidienne, notamment si les prévisions initiales ne sont plus exactes. D’autant plus, l’accumulation de ces crédits peut être particulièrement difficile à supporter si les revenus du foyer ne suffisent pas. Si vous vous rapprochez du seuil maximal des 35 % pour votre taux d’endettement, ou si vous le dépassez déjà, alors il est recommandé d’agir dès à présent sur votre budget.

Une demande sur notre formulaire suffira pour formuler votre souhait de regrouper vos crédits afin de retrouver une santé financière pérenne et un taux d’endettement convenable. Un conseiller Solutis vous accompagnera tout au long de la démarche pour comprendre votre situation personnelle, professionnelle et financière et proposer des solutions pour vous aider à reprendre le contrôle de vos finances.

information-button
Gagnez du temps et réalisez votre demande de rachat de crédit à distance
MA DEMANDE GRATUITE & SANS ENGAGEMENT ›

À quel moment faut-il faire un rachat de crédit ?

Si votre taux d’endettement peut être un premier signal pour vous alerter sur l’état de votre budget et influencer l’intérêt d’avoir recours à un rachat de crédit, il est surtout préférable d’avoir une vision périphérique sur comment vous vivez cette situation. Il n’est pas nécessaire d’atteindre 35 % d’endettement pour avoir besoin de diminuer ses mensualités ou baisser son taux d’endettement élevé. À partir du moment où vous constatez une dégradation de vos conditions de vie ou encore qu’un doute quant à votre capacité à rembourser certaines échéances apparaît, il faut alors envisager de regrouper ses crédits consommation et immobilier en cours.

Si la baisse du taux d’endettement est permise avec la mise en place d’un réarrangement de vos prêts, d’autres raisons peuvent être à l’origine d’une demande de rachat de crédit. Que vous souhaitiez diminuer le montant de vos mensualités, simplifier la gestion de vos charges ou encore optimiser vos finances pour entreprendre de nouveaux projets, il est possible d’y parvenir en faisant appel à un courtier comme Solutis. En collaboration avec nos partenaires bancaires, nous pouvons proposer un contrat de rachat de vos crédits selon vos besoins. Ainsi, un expert pourra vous accompagner dans cette démarche et s’assurer, auprès de notre réseau, que vous obteniez la baisse de mensualité escomptée ou encore la trésorerie supplémentaire pour votre prochain investissement.

Pour comprendre et visualiser les effets de cette opération sur votre taux d’endettement, vous pouvez vous baser sur nos outils de simulation de rachat de crédit, gratuits et sans engagement, vous permettant de reproduire la situation budgétaire qu’il est possible d’avoir après financement.

Rédigé par Gueladjo Toure - Rédacteur expert de Solutis

Mis à jour le 28/10/2022

Réduisez vos mensualités et financez vos nouveaux projets

Demande de rachat de crédit gratuite

Votre offre en 24h | Une expertise avec + de 20 ans d'expérience

99% de nos clients sont satisfaits