Le rachat de crédit fait partie des différents financements du catalogue des offres de crédit proposées par les organismes bancaires. Lorsqu'un ménage souhaite réoptimiser ses finances pour cause de difficultés à finir les fins de mois ou encore que la concrétisation de certains projets semble difficile, alors le regroupement des crédits du foyer est de mise. Pourquoi cette solution est sollicitée pour réorganiser son budget ? Découvrez le principe et fonctionnement du rachat de crédit.

Définition d’un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération bancaire capable d'être mise en place par bon nombre d'acteurs tels que les banques, les organismes de crédits ou encore les spécialistes de ce financement, le regroupement de prêt. Pour rappel, le rachat de crédit est défini par le fait de regrouper les différents crédits souscrits par un même foyer. Simplement, les dettes choisies seront alors réunies sous une nouvelle bannière unique. L'organisme en charge l'opération clôture de ce fait les prêts inclus dans l'opération afin qu'un seul crédit, comportant l'ensemble des capitaux rachetés, subsiste.

Factuellement, le demandeur gagnera en simplicité de gestion de son endettement car il n'aura qu'à tenir compte d'une seule mensualité à payer. Le souscripteur est libre de choisir les emprunts bancaires qu'il souhaite faire racheter par la banque sollicitée. De cette manière, un crédit immobilier, un crédit consommation ou encore des dettes financières peuvent faire l'objet d'un regroupement. Par exemple, un crédit auto, un prêt travaux, un crédit renouvelable ou encore un prêt personnel peuvent être associés à un crédit à l'habitat.

Rachat, regroupement et renégociation de crédit, une même opération ?

Pour définir une opération de rachat de crédit, les professionnels emploient différentes appellations. Pour autant, le financement mentionné est bien le même. En effet, qu'il soit question de rachat ou de regroupement de ses crédits, cela fait référence au fait d'assembler ses encours de crédits en un seul.

Attention, si parfois il est question de renégocier son emprunt, cette opération peut être confondue avec le rachat de crédit. La confusion est principalement due au fait que ce dernier permet lui aussi de renégocier les termes de remboursement, mais portant sur le montant total des prêts regroupés. Or, quant à la renégociation, c'est généralement le crédit immobilier qui est uniquement concerné par cette pratique. Des emprunteurs peuvent souhaiter revoir les conditions de leur prêt concernant l'acquisition de leur bien immobilier auprès de leur banque, notamment en cas de fort écart entre le taux souscrit et celui actuellement en vigueur.

Cependant, il est possible d'établir une distinction lors du regroupement des emprunts d'un ménage. Ainsi, les professionnels du crédit peuvent proposer le rachat de prêt consommation et le rachat de crédit immobilier. Comment expliquer cette différenciation faite ? Tout va dépendre de la composition de votre opération. Le premier cas est valable uniquement si 40 % ou plus du montant de l'opération provient de crédits à la consommation. Autrement, si la part des crédits à la consommation est inférieure à ce seuil, alors il est question de rachat de crédit immobilier. En fonction de la dette de l'emprunteur, la nature du financement pour le nouveau crédit peut donc varier.

Explication sur les raisons de faire regrouper ses crédits consommation et immobilier en cours

Chaque opération de rachat de crédit réalisée ne correspond pas à un seul besoin du ménage. Plusieurs cas de figure peuvent mener un emprunteur à regrouper ses crédits consommation et immobilier. Dans le cadre d'un rachat, l'objectif est d'instaurer un équilibre sain dans le budget des personnes ayant recours à ce financement. En cas de fluctuation dans les revenus du ménage, le remboursement des mensualités peut être complexe et stressant.

À cause d'un taux d'endettement trop important, les capacités de remboursement actuelles du foyer peuvent ne pas coïncider avec les montants des échéances qui doivent être honorées. Bien souvent, une nouvelle mensualité moins importante est obtenue à la suite des crédits regroupés, également une réduction du taux d'endettement du demandeur est acquise.

En parallèle d'une simplification de son endettement, faire racheter ses encours donne l'opportunité de conclure des conditions de remboursement bien plus favorables que celles initiales. Le coût total du crédit est alors calculé sur une période plus longue, d'où la possibilité de diminuer ses charges mensuelles. Grâce à un rallongement de la durée, ainsi qu'une baisse de vos mensualités, il sera envisageable de restituer en toute sérénité le capital emprunté.

De plus, si vous souhaitez financer un projet tout en simplifiant la gestion de votre budget, vous pouvez le faire grâce à un rachat de crédit. Simplement, une trésorerie peut être directement intégrée lors du regroupement de vos prêts. Ces fonds pourront être mobilisés pour tout projet comme l'achat d'un véhicule ou la réalisation de travaux.

Comment se passe un regroupement de crédit ?

Le déroulement d'une demande de rachat de crédit est relativement simple. Pour cela, une prise de contact auprès d'un établissement pouvant racheter vos crédits sera nécessaire, une banque ou encore un courtier expert en regroupement de crédit comme Solutis peut être sollicité. Une fois que vous aurez formulé votre souhait de réunir vos prêts, l'organisme prend la relève. Ce dernier va alors procéder à l'analyse de votre dossier.

Grâce aux pièces que vous aurez au préalable envoyées, l'analyste va pouvoir établir la viabilité de votre demande à partir de l'étude de votre situation personnelle, professionnelle et financière. Autrement dit, une offre découlera en fonction des caractéristiques de votre profil, ainsi que si vous obtenez un avis favorable. Si celle-ci correspond à vos attentes et besoins, il ne vous reste plus qu'à apposer votre signature.