Mini Crédit : comment ça marche ?

Fonctionnement - Explications

Le mini crédit peut être considéré comme un ensemble de produits et de services financiers à destination des personnes exclues des circuits bancaires traditionnels. Voici son fonctionnement.

Mini crédit : le mode de fonctionnement

Destinés à toute personne âgée d’au moins 21 ans, domiciliée en France et ayant un revenu mensuel d’au moins  700 euros, le mini crédit à un principe de fonctionnement très simple.

Pour une première demande, il suffit à l’emprunteur de se connecter sur le site internet d’une des sociétés spécialisées dans ce type de financement, de remplir le formulaire de demande de crédit en ligne et de le valider.

Ensuite, le demandeur reçoit un mail pour demander quelques pièces justificatives (pièce d’identité, attestation sur l’honneur). Dès réception de ces documents par le prêteur, les fonds seront débloqués dans un délai moyen de 2 jours.

Pour ceux qui ont déjà obtenu ce type de financement, la demande de prêt peut se faire par SMS ou par téléphone et les fonds peuvent être débloqués en 4 heures (voir quelques minutes).

Quelques caractéristiques du mini prêt

Comme tout type de crédit, le mini crédit est soumis à un cadre légal. Le montant prêté ne peut dépasser un certain seuil, cela dépend des plateformes proposant ce type de prêt.

La durée de remboursement est très courte, elle est calculée en fonction des ressources et de la situation socioprofessionnelle du demandeur.

Quant au taux d’intérêt, il peut en aucun cas dépasser le seuil de l’usure pour un crédit à la consommation non affecté. Il n’y a pas de frais de dossier, ni de garantie. Il n’y a également pas de pénalités en cas de remboursement anticipé.

Il s’agit avant tout d’un prêt personnel non affecté, c’est-à-dire qu’il peut être sollicité pour diverses raisons telles que : l’achat d’une voiture, réalisation de travaux d’aménagement, achat d’électroménagers…

Cependant, le mini crédit n’a pas vocation à combler des découverts bancaires ou à racheter des prêts ni à se substituer aux dispositions d’aides sociales.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis