2012 : la tendance vers l’épargne

En cette année 2012, l’intention de souscrire un nouveau crédit n’aura jamais été aussi faible de la part des ménages Français.

Epargner pour mieux anticiper

Les ménages privilégient l’épargne plutôt que la souscription d’un nouveau crédit en cette période de crise économique.

Ce phénomène est humain, les ménages préfèrent anticiper un changement de situation financière qui impliquerait une baisse des revenus, exemples : perte d’un emploi, séparation, accident, mutation, etc…

Est-ce dangereux d’épargner ?

L’épargne n’est absolument pas dangereuse pour un ménage, elle lui permet de placer de l’argent de côté et de bénéficier d’une plus-value grâce aux intérêts.

Cependant, le moteur de l’économie est la consommation (notamment la souscription de crédit immobilier et consommation), si les ménages consomment moins alors le moteur économique tend à ralentir et prendra plus de temps à se relancer pour sortir de crise.

Livret A : placement phare de l’épargne

Le gouvernement a relevé depuis le 1er octobre le plafond du livret A, ce qui a engendré une hausse importante du montant des collectes sur ce produit.

Sur le mois d’octobre 2012, le montant des collectes a atteint 7,35 milliards d’euros contre 0,55 milliards en septembre 2012.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis