Crédit d'impôts voiture propre : roulez écolo et profitez de crédits d'impôts

Pour tout achat d'un véhicule non polluant (gaz, électrique), l'État accorde un crédit d'impôts voiture propre sur les revenus 2006. Celui-ci se monte à 2 000 €. En cas d'achat d'un véhicule non polluant et de mise à la casse d'un véhicule acheté avant 1997, le crédit d'impôts voiture propre est de 3 000 €.

Qui a dit que respect de l'environnement et transport ne faisaient pas bon ménage ?

Certainement pas ceux qui ont décidé d'agir pour leur environnement en s'équipant d'un véhicule propre. Conscients du rôle néfaste joué par les voitures en matière de rejet des gaz à effet de serre, les pouvoirs publics proposent désormais un crédit d'impôts voiture propre de 2000 € pour tous ceux, particuliers, entreprises et organismes publics, qui achètent un véhicule fonctionnant avec des technologies moins polluantes telles que le gaz de pétrole liquéfié (GPL), le gaz naturel véhicule ou l'électricité.

Depuis le 1er janvier 2006, le véhicule acheté doit avoir une émission de gaz carbonique (CO2) inférieure à 140 grammes par kilomètre. De plus, si l'acquisition d'un tel véhicule s'accompagne de la mise à la casse d'un véhicule acquis depuis plus d'un an et dont l'immatriculation est antérieure à 7 ans, une majoration de 50 % de crédit d'impôts voiture propre est consentie, soit 3000 € en tout.

La mesure de crédit d'impôts voiture propre est également valable pour tous ceux qui ne paient pas ou peu d'impôts, l'administration fiscale remboursant la différence. Cette mesure est même relayée au niveau de certaines régions françaises qui délivrent gratuitement la carte grise aux propriétaires de véhicules propres.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis