CODEVI : le Codevi passe au vert

Actuellement plafonné à 4 600 €, le compte pour le développement industriel (Codevi) va passer à 6 000 € au 1er janvier 2007. Avec l'augmentation du plafond CODEVI, cette mesure a pour objectif de dégager des fonds pour le financement de projets d'économies d'énergie sous la forme de prêts.

CODEVI : qu'est-ce que c'est ?

Le CODEVI est un compte rémunéré dont les fonds, près de 45 milliards d'euros par an, servent actuellement au financement des entreprises françaises. Le gouvernement, emmené par Dominique de Villepin, a décidé de relever le plafond CODEVI à 6000 € pour permettre de dégager des fonds, environ 10 milliards, qui seront ensuite affectés à des prêts dits écologiques visant à réduire les rejets de gaz à effet de serre (vapeur d'eau, gaz carbonique, méthane, chlorofluorocarbures, ozone).

CODEVI : nature des financements

Les fonds collectés grâce à ce nouveau plafond CODEVI devraient notamment servira à financer des travaux d'amélioration de l'habitat (isolation, installation d'éco-matériaux, de systèmes de production d'énergie renouvelables). Les prêts seront proposés dès l'année prochaine par toutes les banques, avec des critères d'attribution variables.

Prise en compte de l'environnement pour le CODEVI

Aussi, si l'intention est louable et semble aller dans le sens d'une véritable prise de conscience du politique face aux problèmes environnementaux, il n'en demeure pas moins que certaines organisations non gouvernementales semblent déçues par cette mesure. En effet, celles-ci avaient proposé la création d'un Livret Climat spécifique, qui aurait apporté selon ces organisations non gouvernementales une plus grande lisibilité de l'action auprès du grand public et permis de lever plus de fonds qu'en ne faisant que relever le plafond CODEVI. Le gouvernement n'a cependant pas suivi cette voie.

En effet, celles-ci avaient proposé la création d'un Livret Climat spécifique, qui aurait apporté selon ces organisations une plus grande lisibilité de l'action auprès du grand public et permis de lever plus de fonds. Ce plan avait obtenu un écho favorable auprès de la Fédération Bancaire Française (FBF), qui regroupe les grandes banques françaises. Le gouvernement n'a cependant pas suivi cette voie et a décidé d'augmenter le plafond CODEVI en instaurant le CODEVI " vert", au motif qu'il existe déjà de nombreux livrets sur le marché bancaire.

Le lancement du CODEVI "vert" (plafond CODEVI à hauteur de 6000 €) au 1er janvier 2007 devrait rapidement permettre d'évaluer la portée de cette action.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis