Crédit à la conso : vive la concurrence

La commission européenne a adopté le 10 octobre 2005 une proposition de directive visant à améliorer les droits des consommateurs. Cette directive vise trois points particuliers : droit credit consommation.

Cette proposition de directive qui a initialement été présentée en 2002 n'avait, à l'époque, pas abouti à un accord entre le Conseil de ministres de l'Union et le Parlement, en raison notamment d'une crainte de nivellement par le bas des mesures de protection des consommateurs.

Ce document a donc été revu et présenté par la Commission Européenne le 10/10/2005 afin de revoir les bases du credit consommation droit.

Droit credit consommation : les directives

  • Les Etats ont une plus grande marge de manœuvre pour pouvoir conserver ou instaurer des mesures de protection des consommateurs en matière de droit credit consommation
  • Le champ d'application de la directive est limité aux crédits à la consommation inférieurs à 50000 euros. Ne sont pas concernés les crédits hypothécaires qui devraient faire l'objet d'une directive à part.
  • Les organismes prêteurs sont dans l'obligation d'informer très précisément les consommateurs sur les produits qu'ils vendent et notamment sur les taux de credit consommation.
  • Les publicités relatives aux crédits à la consommation doivent inclure des informations uniformisées (taux annuel effectif global, TAEG, montant des mensualités, frais, taux de credit consommation).
  • Enfin, les prêteurs doivent vérifier la solvabilité des emprunteurs avant de délivrer un crédit.

L'ensemble de ces mesures devrait donc apporter au consommateur encore plus de garanties et de protection vis-à-vis du crédit à la consommation.


Comprendre le regroupement de crédits en vidéo
VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis