La renégociation de crédit consiste à modifier les modalités du contrat de prêt par un avenant, mais quels types de prêts sont concernés ?

Renégociation de crédit : mode d'emploi

Renégocier un crédit à la consommation

Renégocier son emprunt consiste à revoir les modalités de remboursement avec le prêteur directement ou par le biais d'un autre établissement (intermédiaire, banque ou établissement de crédit).

  • L'emprunteur prend contact avec le prêteur (ou un établissement tiers) et demande la renégociation de son prêt.
  • Le prêteur (ou l'établissement tiers) propose un avenant avec les nouvelles conditions (taux, durée, mensualité, échéancier).
  • Les éléments suivant devront impérativement figurer sur l'avenant du contrat de prêt : échéancier, taux effectif global et coût du crédit (+ modalités de variation du taux s'il s'agit d'un taux variable).

Important : des frais de dossiers peuvent être demandés ainsi que des indemnités de remboursement anticipé, que ce soit par le biais du prêteur ou par le biais d'un établissement tiers. Il est important pour l'emprunteur d'évaluer le coût total du crédit avant puis après renégociation.

Formulaire rachat de crédits
Étape 1 - Votre situation financière
Crédits immobiliers :
Crédits consommations :
Étape 2 - Vos informations
an(s)
an(s)
Étape 3 - Vos coordonnées
(*) Champs obligatoire

Renégocier un crédit à la consommation

L'opération de renégociation de prêt ne concerne que le prêt immobilier et pas le prêt à la consommation. Pour un crédit à la consommation, c'est l'opération de rachat de crédits qui est conseillée. Contrairement à la renégociation de crédit, le regroupement de prêts vise à solder le ou les crédit(s) concernés puis à contracter un nouveau contrat de crédit avec de nouvelles modalités.

Il n'y a pas d'avenant dans cette opération, l'emprunteur repart avec un nouveau contrat de prêt à la consommation. Bon à savoir : le regroupement de crédits peut inclure des prêts immobiliers comme des prêts à la consommation. Le résultat se traduit par une réduction de la mensualité grâce au rééchelonnement de la durée de remboursement. Pour en savoir plus sur le rachat de crédit à la consommation cliquez ici.

Objectifs de la renégociation

  1. Renégocier le taux des crédits

  2. Revoir le montant de la mensualité

  3. Obtenir des conditions de financement adaptées à ses capacités de remboursement

En pratique : la renégociation du taux d’un crédit immobilier

Qui dit renégociation entend un passage obligé chez un professionnel de la finance. L’objectif de cette opération bancaire est de diminuer le coût total d’un prêt à l’habitat. Pour atteindre ce but, mieux vaut se préparer en amont et étoffer ses arguments face au conseiller bancaire.

Voici quelques conseils de base :

  • La renégociation doit intervenir lorsque la part des intérêts à rembourser reste élevée par rapport au capital restant dû. En général, il s’agit du premier tiers de la durée d’un emprunt à l’habitat (ex : les cinq premières années pour un prêt de 15 ans).
  • L’opération deviendra intéressante si la différence entre l’ancien le nouveau taux proposé est d’au moins 0,70 point. Car si le taux baisse avantageusement, la banque peut prélever des frais de dossier.

Si au final la renégociation se révèle impossible ou que le taux proposé n’est pas satisfaisant, l’emprunteur peut se tourner vers une renégociation avec un autre établissement bancaire : le rachat de crédits.

Pensez également à l’assurance emprunteur

Réviser le taux d’un crédit peut se révéler très intéressant. A condition de renégocier également l’assurance emprunteur qui garantit le prêt immobilier en cas de décès ou d’invalidité du client bancaire. Selon l’instant auquel aura lieu la renégociation, les conditions d’assurance du prêt initial devront peut-être changer.

En effet, si entretemps l’emprunteur a rencontré des problèmes de santé ou s’il a atteint un certain âge, le taux pratiqué pour couvrir le crédit pourra alors augmenter. Dans ce cas, il faudra se tourner vers un professionnel en mesure de trouver les meilleurs taux d’assurance du marché.

Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits

VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
Dernières actualités
Le crédit auto profite aussi aux voitures sans permis Le crédit auto profite aussi aux voitures sans permis 17/01/2017 - Le marché de la voiture sans permis permet aux constructeurs français de briller...
Quelles Fintech vont faire 2017 ? Quelles Fintech vont faire 2017 ? 16/01/2017 - Les Fintech révolutionnent le secteur bancaire. Les fonds d’investissement ont...
La dynamique du rachat de crédit va-t-elle se poursuivre en 2017 ? La dynamique du rachat de crédit va-t-elle se poursuivre en 2017 ? 12/01/2017 - En octobre 2016, le rachat de crédit a concerné plus d’un prêt accordé sur...