Rachat de crédit professionnel : particularités

Le statut de professionnel (artisans, professions libérales, SCI, rentiers, etc…) nécessite une étude plus approfondie que pour un emprunteur non professionnel. Voici les particularités pour ces profils.

Étude plus étoffée

Un professionnel qui établit une demande de regroupement de crédits devra fournir une quantité plus importante de justificatifs afin d’obtenir un avis de recevabilité. En ce qui concerne la prise en compte des revenus, l’emprunteur professionnel devra fournir les 3 derniers justificatifs selon son statut (Bilans, déclarations 2035, comptes de résultats, annexes comptables, déclarations d’auto entrepreneurs, déclaration RSI, etc…).

Notation de la société

Les établissements de crédits prennent généralement en compte la notation de la société dans l’analyse de la demande de regroupement de prêts. Voici deux exemples de notation des entreprises : Altares (Intuiz), Fiben.

Fichage bancaire

Le fichage à la banque de France est également un critère pris en compte dans l’étude de financement, suivant le partenaire, des solutions sont plus ou moins envisageables.

Nature du taux

La nature du taux est soit fixe, soit variable. Là encore, c’est l’établissement de crédit qui fixe les modalités de son type de prêt. L’emprunteur professionnel peut alors évaluer, suivant le type de taux et les conditions, le coût total du crédit.

Nouveau projet

Il est envisageable d’ajouter un montant dédié à un nouveau projet (facultatif), celui-ci doit alors être justifié. C’est ce que l’on appelle un montant affecté à un projet. L’emprunteur professionnel devra alors fournir des justificatifs pour appuyer sa demande.


Simulateur rachat de crédit

Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits

VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
Dernières actualités
Rachat de crédit photovoltaïque Rachat de crédit photovoltaïque 27/02/2017 - Le Parlement a adopté la loi donnant un cadre juridique à l’autoconsommation...
Crédit : les banques sont en pleine phase de conquête Crédit : les banques sont en pleine phase de conquête 27/02/2017 - A quelques semaines de l’élection présidentielle, la période est particulièrement...
Les jeunes Français veulent conserver une relation avec leur banquier Les jeunes Français veulent conserver une relation avec leur banquier 24/02/2017 - Malgré un usage de plus en plus présent des applications bancaires, les 16-29 ans...