Les pistes de financement pour les PME

Projet de développement, achat d’équipement ou mensualités trop importantes, les PME ont diverses raisons pour chercher des solutions de financement.

L’économie participative, un nouvel atout

Actuellement, le crowdfunding ou financement participatif rencontre un réel succès. On ne compte plus les artistes, réalisateurs ou inventeurs qui ont concrétisé leur projet grâce à cette source de dons des internautes. Il permet désormais aux particuliers et aux sociétés de soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) dans leur développement d’activité via des prêts.

Ce nouveau mode de financement participatif s’intitule le crowdlending.

Comme sur le modèle du crowdfunding, des plates-formes de prêts ont vu le jour sur internet. Le principe est simple : les PME à la recherche d’emprunts déposent leur projet de développement sur le site.

Les internautes intéressés choisissent le montant de leur prêt ainsi que le taux d’intérêt souhaité. Si la somme attendue par la PME est réunie, celle-ci choisit parmi les meilleures offres. Les fonds sont alors transférés et les remboursements mensuels débutent.

L’emprunteur et le prêteur trouvent tous deux des avantages. Chez Unilend (numéro un du secteur) par exemple, aucune garantie n’est demandée aux emprunteurs et tous les types de projets sont acceptés. Bien-sûr, un comité analyse si le projet est adapté à la communauté des prêteurs. Ces derniers sont assurés de soutenir une entreprise française voire (sous conditions) de faire fructifier leur épargne.

L’intermédiaire bancaire, l’allié des petites et moyennes entreprises

Durant sa vie, l’entreprise rencontre divers aléas auxquels elle doit faire face. Bien souvent, les PME expriment des besoins de nouveaux financements. Les banques et les établissements de crédits exigent de l’emprunteur des conditions de profil strictes.

Plus souple dans sa politique, l’intermédiaire en opération de banque (OIB) est une alternative offerte aux PME. Les profils des PME qui font appel à ces services sont variés : artisans, commerçants, auto entrepreneur, professions libérales, SCI, etc.

Solutis accompagne les emprunteurs professionnels dans leur démarche de  regroupement de prêts. Réduire les mensualités de remboursement de crédit permet aux PME d’ajuster leur réserve d’argent et leur trésorerie. L’intermédiaire bancaire peut également, sous conditions, appuyer l’entreprise dans le financement de dettes sociales ou fiscales, de fonds de roulement ou d’apports.


Simulateur rachat de crédit

Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits

VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
Dernières actualités
La BCE a procédé à sa dernière opération de taux négatifs La BCE a procédé à sa dernière opération de taux négatifs 24/03/2017 - 233 milliards d’euros, c’est le montant total des prêts à long terme à intérêt...
Les frais de notaire restreignent l’étendue de la mobilité résidentielle Les frais de notaire restreignent l’étendue de la mobilité résidentielle 24/03/2017 - Les montants des droits de mutation pratiqués en office notarial lors d’une transaction...
Le dynamisme des crédits immobiliers se poursuit en 2017 Le dynamisme des crédits immobiliers se poursuit en 2017 23/03/2017 - La hausse modérée des taux d’intérêt, n’a pas eu d’effet notoire sur le...