Qui solde les crédits ?

Notre réponse : l'organisme prêteur

La banque ou l'établissement de crédit émettant le nouveau prêt se charge de procéder directement au remboursement des crédits concernés dans le rachat des emprunts.

Rachat de crédit : le remboursement des crédits

Une opération de rachat de crédit consiste à réunir plusieurs prêts en cours de remboursement au sein d'un seul et même contrat. Cette action entraine un remboursement par anticipation des crédits concernés par le financement, cela signifie qu'une personne ou une entité va procéder au remboursement de chaque crédit auprès des créanciers concernés.

C'est la banque ou l'établissement de crédit qui émet le contrat de rachat de crédit qui se charge du remboursement des prêts en adressant soit un virement, soit un chèque. Dans le cadre d'une opération de rachat d'emprunts avec un intermédiaire de banque, c'est le partenaire de ce dernier qui se charge du remboursement.

Rachat de crédit : remboursement par le notaire

Il arrive dans certains cas que ce soit le notaire qui solde les crédits. C'est notamment le cas lors d'une opération de rachat de crédit immobilier ou consommation avec garantie hypothécaire. La mise en place de la garantie par hypothèque implique de passer chez le notaire pour signer l'acte notarial, certains établissements adresse le montant total du financement au notaire, lequel va ensuite se charger de rembourser les créanciers.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits

VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
Dernières actualités
Rachat de crédit photovoltaïque Rachat de crédit photovoltaïque 27/02/2017 - Le Parlement a adopté la loi donnant un cadre juridique à l’autoconsommation...
Crédit : les banques sont en pleine phase de conquête Crédit : les banques sont en pleine phase de conquête 27/02/2017 - A quelques semaines de l’élection présidentielle, la période est particulièrement...
Les jeunes Français veulent conserver une relation avec leur banquier Les jeunes Français veulent conserver une relation avec leur banquier 24/02/2017 - Malgré un usage de plus en plus présent des applications bancaires, les 16-29 ans...