Notre réponse : Non

Juridiquement, la banque ou l'établissement de crédit est engagé.

Si vous acceptez l'offre préalable dans les délais légaux (14 jours minimum) la banque ne peut pas revenir sur son offre.

Cependant, si le prêteur peut faire valoir que le client n'a pas été sincère au moment du montage du dossier de prêt ou qu'il a omis de lui communiquer des informations importantes propres à modifier sa perception du dossier de prêt ou la qualité de celui-ci, il peut remettre en cause le bien-fondé de son acceptation de prêt.

Mais cela reste un problème délicat à traiter, et heureusement plutôt exceptionnel.


Vidéo exclusive : le simulateur de rachat de crédits

VIDEO : le simulateur de rachat de crédits Solutis
Dernières actualités
Un nouveau service pour retrouver les comptes bancaires oubliés Un nouveau service pour retrouver les comptes bancaires oubliés 18/01/2017 - La Caisse des dépôts et consignation lance un service destiné aux personnes recherchant...
Rachat de crédit immobilier : les délais de traitement se rallongent Rachat de crédit immobilier : les délais de traitement se rallongent 18/01/2017 - Selon les dernières statistiques, la hausse des taux entamée décembre 2016 se...
Le crédit auto profite aussi aux voitures sans permis Le crédit auto profite aussi aux voitures sans permis 17/01/2017 - Le marché de la voiture sans permis permet aux constructeurs français de briller...