Vers de nouveaux moyens de sécurité pour les paiements en ligne

Vers de nouveaux moyens de sécurité pour les paiements en ligne

La DSP2 demande aux e-commerçants de réviser leurs procédures de paiement en ligne. La commission attend plus de sécurité pour les données bancaires des particuliers.

Le code par sms est désuet

En l’espace de quelques années seulement, les achats en ligne ont considérablement changé la donne. Désormais réaliser ses achats sur internet est devenu monnaie courante. La technologie y joue pour beaucoup et permet d’accéder à des offres beaucoup plus étendues. Dorénavant, les consommateurs ont accès à des boutiques situées n’importe où dans le monde. Mais qui dit achat sur internet dit également paiement dématérialisé. A ce stade, le règlement par carte bancaire a pris le dessus sur les autres solutions de paiements.

Simple et rapide à utiliser, le paiement par CB n’est pas complétement sécurisé. Bien que les consommateurs soient suffisamment informés de bien faire attention à la sécurité de leurs données, dans les faits, certaines personnes malintentionnées arrivent tout de même à accéder aux données confidentielles. Le système d’authentification par sms est notamment remis en cause.

De nouvelles solutions pour septembre 2019

Actuellement, pour valider un achat par carte bleue, un code est envoyé par sur le mobile. Il permet d’authentifier le porteur de la carte. Mais face à l’ingéniosité des hackers, ce mode sécurité ne semble plus suffisant. Les commerçants en ligne sont donc invités à trouver de nouvelles solutions de paiement sécurisé. Ils ont jusqu’à l’automne 2019, le mois de septembre plus précisément, pour mettre en place leur nouveau processus.

Ce renforcement de la sécurité est inscrit dans la DSP2 (deuxième directive européenne sur les services de paiement). Parmi les réflexions, la biométrie semble en bonne place pour sécuriser les paiements, soit par reconnaissance digitale ou de l’iris. Mais les commerçants se montrent inquiets à l’idée d’une sécurité davantage renforcée. Ils craignent que face à une procédure plus lourde, les internautes ne finalisent pas leurs commandes. Les nouvelles solutions seront donc connues dans moins de 12 mois.


Dernières actualités Banque
Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 12/11/2019 - Certains établissements bancaires vont relever en 2020 le plancher mais aussi le plafond des frais de dossier pour les crédits...
Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement 06/11/2019 - Plus simple et plus rapide, une vingtaine de banques de la zone Euro pensent à un nouveau moyen de paiement qui regrouperait...
Baisse des taux, le HCSF inquiet pour la rentabilité des banques Baisse des taux, le HCSF inquiet pour la rentabilité des banques 04/11/2019 - La rentabilité des banques est entamée du fait des taux en baisse pour les crédits immobiliers. Le Haut conseil de stabilité...
Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus Banque en ligne : 44 % des clients osent la domiciliation des revenus 11/10/2019 - Les Français font de plus en plus confiance à leur banque sur internet. La preuve, ils sont 44 % à percevoir leurs revenus...
Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? Frais bancaires, vers une légère hausse en 2020 ? 08/10/2019 - Les frais de tenue de compte en banque ne devraient pas augmenter en 2020, à l’instar de l’année écoulée. Mais certaines...