Vers la fin des frais pour les virements en Europe ?

Vers la fin des frais pour les virements en Europe ?

La Commission Européenne propose de limiter les frais des virements vers les pays hors de la zone Euro. De plus, les frais de conversion devront faire l’objet de plus de transparence.

Faciliter les transactions intra-communautaires

Un nouveau projet pourrait ravir les travailleurs transfrontaliers ainsi que les sociétés. En effet, la Commission européenne s’est penchée sur la question des frais liés aux paiements transfrontaliers.

Dans son projet, seuls les virements en euros sont concernés. Les pays extérieurs à la zone de l’Union Européenne sont exclus de ce projet. La proposition concerne les pays où l’euro a cours, c’est-à-dire la zone Euro. Il s’étend également aux pays qui n’ont pas adopté l’euro mais qui siègent au sein de l’UE (Bulgarie, Danemark, Finlande, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni et Suède).

A Bruxelles, les commissaires européens porteurs de la réforme espèrent une mise en application en début d’année 2019. Mais les méandres des institutions communautaires pourraient bien avoir raison du calendrier idéal

Mieux détailler les frais de change

En plus de la limitation des frais relatifs aux virements, la Commission européenne réfléchie également à la réduction des frais liés aux opérations de conversion monétaire. A l’avenir, Bruxelles souhaite que les consommateurs qui séjournent dans un pays hors de la zone Euro soient parfaitement informés des conditions liées au paiement. La Commission fait écho aux situations qui laissent le choix entre le règlement en devises locales ou bien en euros.

Dans cette situation, les usagers n’ont pas toujours connaissances des frais qui seront appliqués s’ils décident de payer en euros. Car, cette option est coûteuse pour les établissements financiers qui doivent supporter des frais de change. Cependant, ce surcout se répercute sur les consommateurs.

Dans ce second projet, l’EBA, qui fait office d’autorité bancaire en Europe, sera chargée d’établir un cadre pour cette proposition. Les commissaires estiment qu’une période de 24 mois sera nécessaire pour la mise en place du projet.


Dernières actualités Banque
Après les Millenials, les familles sont les cibles des banques Après les Millenials, les familles sont les cibles des banques 20/10/2018 - Un service bancaire pour toute la famille. Voici la nouvelle offre proposée par un établissement bancaire. Pour fidéliser,...
Infographie : les fonds responsables prennent du galon Infographie : les fonds responsables prennent du galon 19/10/2018 - Depuis quelques années, le monde de la finance commence à faire ses premiers pas en direction d’investissements « ...
Quand les banques veulent profiter du boom de la LOA Quand les banques veulent profiter du boom de la LOA 18/10/2018 - Depuis quelques années, la LOA (location avec option d’achat) est devenue le principal mode de financement de véhicules...
Le paiement mobile ne décolle pas en France Le paiement mobile ne décolle pas en France 17/10/2018 - Alors que les transactions par le biais des mobiles sont destinées à un avenir radieux, les premiers chiffres révélés...
Quand la hausse de l’endettement privé inquiète la Banque de France Quand la hausse de l’endettement privé inquiète la Banque de France 16/10/2018 - Malgré la baisse du nombre de cas de surendettement, l’endettement privé a progressé de 5 % en France l’année dernière....