Vers la fin des frais pour les virements en Europe ?

Vers la fin des frais pour les virements en Europe ?

La Commission Européenne propose de limiter les frais des virements vers les pays hors de la zone Euro. De plus, les frais de conversion devront faire l’objet de plus de transparence.

Faciliter les transactions intra-communautaires

Un nouveau projet pourrait ravir les travailleurs transfrontaliers ainsi que les sociétés. En effet, la Commission européenne s’est penchée sur la question des frais liés aux paiements transfrontaliers.

Dans son projet, seuls les virements en euros sont concernés. Les pays extérieurs à la zone de l’Union Européenne sont exclus de ce projet. La proposition concerne les pays où l’euro a cours, c’est-à-dire la zone Euro. Il s’étend également aux pays qui n’ont pas adopté l’euro mais qui siègent au sein de l’UE (Bulgarie, Danemark, Finlande, Hongrie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni et Suède).

A Bruxelles, les commissaires européens porteurs de la réforme espèrent une mise en application en début d’année 2019. Mais les méandres des institutions communautaires pourraient bien avoir raison du calendrier idéal

Mieux détailler les frais de change

En plus de la limitation des frais relatifs aux virements, la Commission européenne réfléchie également à la réduction des frais liés aux opérations de conversion monétaire. A l’avenir, Bruxelles souhaite que les consommateurs qui séjournent dans un pays hors de la zone Euro soient parfaitement informés des conditions liées au paiement. La Commission fait écho aux situations qui laissent le choix entre le règlement en devises locales ou bien en euros.

Dans cette situation, les usagers n’ont pas toujours connaissances des frais qui seront appliqués s’ils décident de payer en euros. Car, cette option est coûteuse pour les établissements financiers qui doivent supporter des frais de change. Cependant, ce surcout se répercute sur les consommateurs.

Dans ce second projet, l’EBA, qui fait office d’autorité bancaire en Europe, sera chargée d’établir un cadre pour cette proposition. Les commissaires estiment qu’une période de 24 mois sera nécessaire pour la mise en place du projet.


Dernières actualités Banque
Les jeunes, nouveau cœur de cible des banques Les jeunes, nouveau cœur de cible des banques 12/08/2018 - Les banques se livrent une bataille commerciale pour séduire les jeunes. Entre néobanques et établissements classiques,...
Changer de banque : une démarche pas aussi simple que prévue Changer de banque : une démarche pas aussi simple que prévue 06/08/2018 - La mobilité bancaire version 2017 n’a pas bousculé le marché bancaire. Si le changement est facilité, peu de particuliers...
Banque : l’offre spécifique prochainement remaniée Banque : l’offre spécifique prochainement remaniée 05/08/2018 - Les profils les plus fragiles financièrement peuvent ouvrir un compte en banque grâce à l’offre spécifique. Pourtant...
Prélèvement à la source et capacité d’emprunt Prélèvement à la source et capacité d’emprunt 04/08/2018 - Le changement de mode de paiement de l’impôt sur le revenu aura-t-il un impact sur la capacité d’emprunt des ménages ?...
Bientôt la fin des banques privées ? Bientôt la fin des banques privées ? 03/08/2018 - Face à une réglementation de plus en plus stricte et à l’émergence des fintech plus accessibles et moins chères, les...