Très légère remontée des taux en septembre dernier

Très légère remontée des taux en septembre 2019

Avec 1,18 % de taux moyen en septembre 2019, les emprunts immobiliers affichent une hausse très minime.

Plus un point de base pour la moyenne des taux

Depuis 2016, les taux d’intérêts des crédits immobiliers encouragent les Français à franchir le cap de l’accès à la propriété. Avec des emprunts à l’habitat moins chers, les projets d’acquisition immobilière se sont concrétisés par centaines de milliers. Rien que l’année dernière, plus d’un million de transactions ont été réalisées uniquement sur le marché de l’ancien, c’est-à-dire les habitations existantes. Dans le même temps, les constructions vont bon train. Cela traduit donc une dynamique du marché immobilier fortement stimulée par la faiblesse des taux d’intérêt. Ces derniers sont depuis restés à des niveaux plus qu’attractifs.

Si un léger rebond a été constaté entre 2017 et 2018, depuis le début de l’année en cours, la moyenne des taux s’est offerte le luxe d’établir un nouveau record plancher. Ainsi, au cours de l’été, pour toutes les durées d’emprunt confondues la moyenne s’est établie à 1,17 % (hors assurance de prêt). En conséquence, en empruntant des capitaux dans les conditions actuelles, les ménages réalisent des opérations de financement cinq fois moins élevées par rapport au début des années 2000. En comparaison avec les taux pratiqués durant les années 80, les niveaux d’aujourd’hui sont 12 fois plus faibles. Mais comparaison n’est pas raison, car le coût de la vie n’était alors pas le même qu’actuellement.

Plus un point de base pour la moyenne des taux

Mais l’embellie des taux est-elle en train de toucher à sa fin ? A cette question, personne ne peut répondre par l’absolu. Néanmoins, la dernière moyenne calculée par l’Observatoire Crédit Logement indique un très léger rebond. En effet, pour le mois de septembre 2019, le taux moyen se fixe à 1,18 % soit 1 point de base de plus qu’en août. Faut-il pour autant y voir une remontée des taux pour les particuliers ? A vrai dire, les derniers mois de l’année font office de statu quo de la part des banques. En agences, les conseillers vont atteindre leurs objectifs commerciaux et essayer autant que possible de faire passer les demandes de prêts en 2020 pour bien entamer la nouvelle année.

De plus, les taux bas restent tout de même d’actualité notamment pour les profils premium. Avec un apport et des revenus conséquent, ils continuent de décrocher des taux canons sous la barre des 1%. En revanche, le léger rebond des taux peut se faire ressentir pour les emprunts de longues durées. Certaines banques n’ont pas hésité à repasser au-dessus de 2 % pour les crédits immobiliers sur 25 ans. En conclusion, s’alarmer d’une hausse brutale des taux n’est pas à l’ordre du jour.


Dernières actualités Taux
Taux bas : la concurrence bancaire profite aux emprunteurs Taux bas : la concurrence bancaire profite aux emprunteurs 30/10/2019 - Dans un texte de taux souhaité par la BCE, la concurrence entre les banques commerciales...
Immobilier : les meilleurs taux de crédit, pour qui ? Immobilier : les meilleurs taux de crédit, pour qui ? 25/10/2019 - L’immobilier tourne à plein régime alors que certains Français ont la possibilité...
Très légère remontée des taux en septembre dernier Très légère remontée des taux en septembre dernier 16/10/2019 - Avec 1,18 % de taux moyen en septembre 2019, les emprunts immobiliers affichent une...
Baisse des taux, vers un statu quo en cette fin d’année ? Baisse des taux, vers un statu quo en cette fin d’année ? 03/10/2019 - Les taux d’intérêt vont-ils continuer de baisser ou bien les objectifs annuels...
Taux en baisse, le HCSF reste vigilant Taux en baisse, le HCSF reste vigilant 02/10/2019 - Le Haut comité de stabilité financière reste attentif à la baisse des taux qui...