Les taux bas toujours d’actualité en fin d’année 2019

Les taux bas toujours d’actualité en fin d’année 2019

Les crédits immobiliers affichent toujours des taux bas en cette fin d’année. Mais tous les emprunteurs n’ont pas accès aux mêmes conditions exceptionnelles.

1,13 % de taux moyen pour les crédits immobiliers

La fin de l’année 2019 s’annonce en apothéose, du moins pour les emprunteurs immobiliers. En effet, alors que l’année va bientôt toucher à sa fin, les taux d’intérêts restent à des niveaux accessibles. Ces niveaux d’attractivité sont confirmés par l’Observatoire Crédit-Logement, organisme de référence en matière d’étude des financements immobiliers, qui calcule une moyenne de 1,13 % pour toutes les durées d’emprunt.

Pour le mois dernier les taux moyens accessibles en fonction des durées se sont échelonnés de la manière suivante : 1,32 % pour un crédit immobilier de 25 ans et 1,05 % pour un prêt de 20 ans. Avec de tels niveaux, il n’est guère surprenant que les Français réalisent l’acte d’achat immobilier quand leurs ressources le permettent.

Mais pour une durée d’emprunt plus courte, le taux moyen enfonce le clou et passe sous la barre de 1 %. Par exemple, des emprunteurs qui contractent un prêt à l’habitat sur 15 pourront espérer décrocher un taux canon de 0,90 %, en moyenne. Bien-sûr, les taux les plus attractifs sont réservés aux contrats de courtes durées mais cela ne signifie pas qu’ils sont automatiques.

Taux d’intérêts canons, tous les profils emprunteurs n’en profitent pas

En effet, pour accéder à ces taux canons, il faudra montrer patte blanche à sa banque. Mais dans ce contexte de taux bas et de concurrence, ce sont les banques qui se montrent prête à faire ces offres exceptionnelles pour capter une clientèle aux profils particuliers : les emprunteurs premium. Il s’agit généralement des personnes qui ont une forte capacité d’épargne ou bien des hauts-revenus. Avec ce genre de profil, le crédit immobilier devient un véritable produit d’appel. L’objectif est alors de commercialiser d’autres produits bancaires par la suite. Cela est compréhensible car la baisse des taux entraine aussi la baisse de la rentabilité pour les banques, elles misent donc sur la diversification.

Si les profils premium sont les grands gagnants de cette conjoncture des taux bas, cela n’est pas véritablement l’inverse pour les profils dits standards. A vrai dire, tous les emprunteurs actuels profitent de taux intéressants. Seuls les primo-accédants avec des revenus proches des minimas et un crédit sur plus de 25 ans pourront se voir proposer des taux un peu plus élevés. Auprès de certains établissements bancaires, ils pourront se voir proposer un taux proche des 2 % voire au-delà. Ces profils ne sont pas à proprement dits pénalisés, mais ils font les frais des politiques commerciales. Car à l’approche de la fin d’année, certaines banques ont atteint leurs objectifs et resserrent donc les vannes du robinet à crédit immobilier. Reste à savoir si cette situation va se prolonger jusqu’au début de l’année prochaine.


Dernières actualités Taux
En moyenne, les taux d’intérêt des crédits immo ont baissé en novembre En moyenne, les taux d’intérêt des crédits immo ont baissé en novembre 06/12/2019 - En novembre, selon l’Observatoire Crédit-Logement, le taux moyen des financements...
Les taux bas toujours d’actualité en fin d’année 2019 Les taux bas toujours d’actualité en fin d’année 2019 22/11/2019 - Les crédits immobiliers affichent toujours des taux bas en cette fin d’année....
Taux bas : la concurrence bancaire profite aux emprunteurs Taux bas : la concurrence bancaire profite aux emprunteurs 30/10/2019 - Dans un texte de taux souhaité par la BCE, la concurrence entre les banques commerciales...
Immobilier : les meilleurs taux de crédit, pour qui ? Immobilier : les meilleurs taux de crédit, pour qui ? 25/10/2019 - L’immobilier tourne à plein régime alors que certains Français ont la possibilité...
Très légère remontée des taux en septembre dernier Très légère remontée des taux en septembre dernier 16/10/2019 - Avec 1,18 % de taux moyen en septembre 2019, les emprunts immobiliers affichent une...