Taux bas, quels sont les emprunteurs qui en profitent ?

Taux bas, quels sont les emprunteurs qui en profitent ?

Les conditions de financement restent attractives malgré une légère hausse des taux. Découvrez qui sont les Français qui obtiennent les meilleurs taux.

Comment profiter de la baisse des taux ?

Les taux d’intérêts des crédits immobiliers sont bas. Malgré la légère remontée observée depuis la fin de l’année 2016, la moyenne des taux a tendance à ne pas s’emballer : pour le mois de mai elle s’établit à 1,56 % pour toutes les durées d’emprunt confondues.

S’agissant d’une moyenne, certains emprunteurs arrivent à obtenir des financements immobiliers à des taux défiants toute concurrence. Durant l’automne 2016, lorsque les taux avaient atteint leur plancher, certains dossiers avaient obtenu des crédits à moins de 0,90 % de taux d’intérêt. Actuellement, selon l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement), les prêts sur 20 ans oscille entre 1,30 % et 2,80 % selon les dossiers. Soit du simple à plus du double entre deux dossiers. Les établissements bancaires semblent donc avoir leurs profils favoris. Mais qui sont-ils ? Pourquoi les banques leurs font elles les yeux doux ?

Des crédits immobiliers à moins de 1,40 % sur 20 ans

Le taux fixe d’un prêt à l’habitat se détermine en fonction du ou des emprunteurs (âge, revenus), de la durée du prêt et de l’apport, entre autres. Un ménage disposant de hauts revenus et d’un apport conséquent sera donc en mesure de négocier un meilleur taux de crédit.

Selon les courtiers en crédits, pour obtenir un taux de 1,40 % sur 20 ans, il faut actuellement gagner 4600 euros mensuels pour un emprunteur seul et 6700 euros pour un ménage. Selon les simulations de crédit des banques en lignes, pour obtenir un taux de 1,55 % sur 20 ans et 200 000  euros de capital, un couple devra justifier de revenus mensuels de l’ordre de 6000 euros. Avec 500 euros de revenus supplémentaires, le taux va alors atteindre 1,32 %.

Les hauts revenus, chouchous des établissements bancaires

Les spécialistes des financements immobiliers s’accordent pour dire que le montant des revenus pour obtenir les meilleurs taux est d’au moins 6250 euros mensuels que la demande soit réalisée par un emprunteur ou un couple.

Pour profiter des taux particulièrement bas, il faut donc disposer de revenus confortables. Les ménages plus modestes mais dont la situation professionnelle est stable (CDI) pourront également négocier un « bon » taux en optimisant l’apport personnel ou la durée du prêt.


Dernières actualités Taux
Les taux d’usure bas suscitent la fronde des professionnels du crédit Les taux d’usure bas suscitent la fronde des professionnels du crédit 26/11/2017 - Le taux d’usure est une limite maximale au-delà de laquelle les prêts sont abusifs....
Les taux vont garder leurs niveaux actuels jusqu’à la fin de l’année Les taux vont garder leurs niveaux actuels jusqu’à la fin de l’année 25/10/2017 - Selon les observateurs, les taux d’intérêt des crédits immobiliers vont probablement...
Plan épargne logement : faut-il encore en ouvrir ? Plan épargne logement : faut-il encore en ouvrir ? 05/10/2017 - Le Plan d’épargne logement devrait être révisé l’année prochaine notamment...
PTZ 2018 : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle version du dispositif PTZ 2018 : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle version du dispositif 25/09/2017 - Selon le gouvernement, le prêt à taux zéro sera reconduit de 2018 à 2021, soit...
Pourquoi les taux d’intérêt pourraient augmenter en 2018 ? Pourquoi les taux d’intérêt pourraient augmenter en 2018 ? 23/09/2017 - Certes, il y a très peu de mouvements sur les taux d’intérêt des crédits immobiliers...