Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h

Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h

Une banque en ligne propose un crédit instantané au taux nominal de 0% qui débute à un petit montant de 200 € et jusqu’à 2 000 € à rembourser en 3 mensualités. Retour sur son fonctionnement.

Un petit crédit sans intérêt qui mixe rapidité, simplicité et coût quasi nul

Les banques en ligne chamboulent une fois de plus le paysage des offres bancaires. Reconnues pour leur politique tarifaire très compétitive, elles font une nouvelle fois l’actualité avec la sortie d’une offre de financement qui se veut simple et lisible. Effectivement, un établissement dématérialisé a récemment lancé un crédit instantané qui permet d’emprunter un capital et de l’amortir sous la forme d’un premier paiement puis de deux mensualités et sans payer d’intérêts. Avec ce petit crédit au taux nominal à 0%, la banque espère conquérir une clientèle qui se retrouve à vouloir financer un achat coup de cœur ou des dépenses imprévues.

La force du produit, c’est sans aucun doute la rapidité à laquelle un usager peut faire une demande de crédit instantané, en seulement quelques clics. Selon la banque en ligne, un conseiller intervient alors dans un bref délai après que l’emprunteur ait fait sa demande pour analyser la faisabilité du déblocage de ce petit prêt sans justificatif supplémentaire. En effet, le conseiller se réfère aux documents déjà fournis lors de l’ouverture du compte ainsi qu’aux revenus du titulaire et à la gestion de ses comptes.

En l’absence d’incidents réguliers et de présence dans les fichiers de la Banque de France (FCC et FICP) sur les 12 derniers mois, la demande de ce petit crédit quasi immédiat est alors traitée et l’argent est versé sous 24h tout au plus, d’après les promesses de la banque mobile. Aussi, le titulaire du compte doit être majeur, détenir le compte bancaire depuis au moins 3 mois et justifier 15 000 € de revenus annuels, soit accessible pour les petits salaires proches du SMIC. Toutes ces conditions énoncées par l’organisme de prêt visent à contrôler la solvabilité de la personne qui fait une demande de crédit instantané depuis son espace client.

Une demande de crédit instantané à petit montant analysée en quelques minutes

Pour souscrire un petit crédit instantané, la méthode est relativement simple : le client doit d’abord se connecter sur son application mobile ou sur son espace client depuis un ordinateur ou une tablette. Il doit ensuite se rendre dans l’onglet des offres de prêt et identifier le produit correspondant.

Une fois sur la page du crédit instantané, le client peut renseigner le montant qu’il souhaite emprunter plafonné à 2 000 € au maximum et sans devoir justifier l’utilisation des fonds. Le simulateur va alors afficher le montant des frais de dossier qui forme la seule charge de ce prêt facile et rapide. La tarification proposée par la banque est la suivante : 5 € pour un prêt entre 200 € et 500 €, 10 € pour un prêt entre 501 € et 1 000 € et enfin 20 € pour un prêt entre 1 001 € et 2 000 €.

Les précautions à prendre avec le crédit instantané

Comme toujours, il convient pour les ménages d’avoir une approche très prudente avec ce genre de financement. En l’état, la proposition est intéressante en matière de coût, surtout par rapport à un crédit renouvelable, mais ce petit crédit reste un engagement financier que l’emprunteur doit rembourser. La simplicité ne doit donc pas voiler la face de l’emprunteur qui engage sa responsabilité à restituer en 3 paiements la somme délivrée par la banque.

Si, dans un premier temps, le ménage estime faire une belle affaire avec l’absence de frais, ce qui n’est pas totalement faux, ce genre de petits prêts est en revanche dangereux tant il est simple d’y souscrire précipitamment sans tenir gare de la capacité d’emprunt au préalable. En l’espèce, le risque est d’accumuler les échéances de prêt susceptibles de mettre en danger le budget mensuel d’un foyer qui peut se mettre dans une situation de malendettement.

Pour que le ménage puisse faire face à ses difficultés à amortir ses créances, le regroupement de crédits peut être une solution pour réunir tous les prêts dans une mensualité rééchelonnée en fonction des capacités budgétaires des demandeurs. Dans la plupart des cas, le coût des intérêts est alourdi puisque la réduction des échéances implique de devoir allonger la durée de remboursement. Mais grâce au regroupement de crédits, qui peut inclure les prêts à petit montant, le foyer arrive à payer une nouvelle mensualité appropriée selon ses ressources financières et à sortir du chemin du malendettement.


Dernières actualités Banque
Vers une cryptomonnaie française ? Vers une cryptomonnaie française ? 05/12/2019 - La Banque de France va lancer une expérimentation de cryptomonnaie en 2020. Elle sera réservée aux établissements ba
Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h Souscrire un petit crédit instantané en moins de 24h 26/11/2019 - Une banque en ligne propose un crédit instantané au taux nominal de 0% qui débute à un petit montant de 200 € et jusqu’à...
Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier Les néo-banques et les e-commerçants à l’assaut de l’immobilier 19/11/2019 - Du crédit à l’habitat et des biens immobiliers en ligne, voici ce que propose une néo-banque et un marchand sur internet....
Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 Crédit immobilier, vers des frais de dossier en hausse en 2020 12/11/2019 - Certains établissements bancaires vont relever en 2020 le plancher mais aussi le plafond des frais de dossier pour les crédits...
Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement Les banques européennes planchent sur un nouveau mode de paiement 06/11/2019 - Plus simple et plus rapide, une vingtaine de banques de la zone Euro pensent à un nouveau moyen de paiement qui regrouperait...