Record de transactions immobilières depuis mai 2016

Record de transactions immobilières depuis mai 2016

Les ventes immobilières atteignent un niveau historique avec plus de 900 000 unités entre mai 2016 et mai 2017. La légère hausse des taux d’intérêt ne fait pas fuir les acheteurs.

Des résultats qui pulvérisent les prévisions

L’année 2016 restera dans les annales comme l’année de l’immobilier en France. Accompagnée d’une baisse des taux sur une majeure partie de l’année, 2016 s’est révélée comme une véritable opportunité à saisir. Face à des taux d’emprunt défiant toute concurrence, les investisseurs immobiliers ne se sont pas fait prier pour concrétiser leur projet. Ceux qui ont choisi d’investir dans l’immobilier locatif ne sont pas les seuls à avoir dopé le marché. Les jeunes ménages souhaitant accéder à la propriété ont également saisi l’occasion de s’endetter pour un coût limité. L’exceptionnelle baisse des taux a participé à l’évolution du pouvoir d’achat immobilier des Français.

Selon les experts du secteur, la fin de la baisse des taux observée à l’automne 2016 devait marquer un coup d’arrêt au dynamisme du marché. Si la moyenne des taux d’intérêt est passée de 1,31 % en novembre 2016 à 1,57 % en juin 2017, cette lente progression n’a pas entamé l’engouement des Français pour la pierre.

Le pouvoir d’achat immobilier impacté

En effet, selon les données des notaires, l’attractivité du marché s’est maintenue entre mai 2016 et mai 2017. Avec 907 000 transactions réalisées sur les 12 mois, les chiffres sont largement au-delà des prévisions. Ces dernières étaient calquées sur un modèle prévisionnel de 880 000 ventes soit une augmentation du volume par rapport à mai 2016 (824 000 transactions sur l’année écoulée). De plus, bien que 2017 soit une année d’élections présidentielle et législatives, les acheteurs ne sont pas restés dans une situation d’attentisme.

En dépassant les 900 000 ventes, le signal est bon pour le marché. Toutefois, l’augmentation des prix des biens immobiliers a tendance à accélérer les transactions. Pour être certains de décrocher l’habitation convoitée, les acheteurs sont prêts à limiter les marges de négociation. Ce phénomène a pour conséquence de tirer les prix vers le haut. Reste à savoir si la dynamique de 2016 se prolongera au moins jusqu’à la fin de l’année.


Dernières actualités Immobilier
Les Anglais aiment l’immobilier français Les Anglais aiment l’immobilier français 21/06/2018 - Nos voisins d’Outre-Manche sont présents dans 25 % des transactions opérées...
Quel est l’âge idéal pour acheter un bien immobilier ? Quel est l’âge idéal pour acheter un bien immobilier ? 16/06/2018 - Selon un sondage, les trentenaires sont les plus nombreux à concrétiser une acquisition...
Crédit à la consommation : nette hausse de la production en avril Crédit à la consommation : nette hausse de la production en avril 15/06/2018 - Selon les statistiques mensuelles de l’association Française des sociétés f...
Immobilier : le trajet domicile-travail fixé à 32 minutes Immobilier : le trajet domicile-travail fixé à 32 minutes 13/06/2018 - En moyenne, les Français s’intéressent aux logements qui se situent à près...
Immobilier, une quasi égalité homme-femme en Ile-de-France Immobilier, une quasi égalité homme-femme en Ile-de-France 11/06/2018 - Les Françaises et les Français achètent le même genre de bien et présentent...