Depuis quelques semaines, plusieurs banques nationales et régionales ont à nouveau baissé leurs barèmes de 0,05 % jusqu’à 0,15 %, selon les durées de remboursement. Cependant, ces légères baisses semblent réserver à quelques profils. Qui sont donc les emprunteurs qui peuvent encore profiter des bas pour leur rachat de crédit ?

En 2017, la part des opérations de rachat de créance dans les financements accordés aux particuliers a considérablement reculé. Toutefois, l’attractivité de cette opération bancaire en termes de gains substantiels reste intacte. Cependant, quelles sont les perspectives en 2018 ? Les taux vont-ils augmenter ? Les conditions d’accès vont-elles s’assouplir ? Voici quelques éléments de réponse.