Rachat de crédit : le taux d’intérêt doit être un critère parmi tant d’autres

Rachat de crédit : le taux d’intérêt doit être un critère parmi tant d’autres

Le taux d’intérêt est, certes, la principale motivation des Français souhaitant faire un rachat de crédit, mais il faut savoir que ce dernier n’est qu’un critère parmi tant d’autres.

Un bon rachat de crédit ne se résume pas aux taux le plus bas

Devenu le critère de prêt le plus médiatisé en France, le taux d’intérêt est sans doute l’une des principales raisons qui poussent les Français à faire un crédit ou un rachat de crédit. Désormais, les demandes de financement évoluent en fonction de l’évolution des taux.

Cependant, il faut savoir que le crédit et particulièrement le rachat de prêt ne se résume pas uniquement à un taux d’intérêt, notamment, bas. D’autres paramètres doivent être pris en compte pour obtenir l’offre la mieux adaptée à son profil et à ses besoins.

Dans un rachat de crédit immobilier, il est important, voire indispensable, de porter une attention particulière à d’autres critères tels que l’assurance emprunteur dont les primes peuvent représenter jusqu’à 50 % du coût total du crédit, le type de garantie (hypothèque ou cautionnement), les options et clauses du contrat (prêt modulable, report de mensualité, exonération de potentielles pénalités en cas de remboursement anticipé, transfert de prêt…).

Il faut savoir que le coût du crédit peut aussi dépendre de la durée du contrat, des frais de dossiers ou encore des frais de notaire. Le taux d’intérêt ne doit donc pas être le seul axe de négociation.

Solliciter un spécialiste pour faire jouer les différents critères

Ces dernières années, la quasi-totalité des opérations de rachat de crédit ont été réalisés par le biais d’un intermédiaire bancaire spécialisé. Mais, avant d’en arriver là, faut-il encore savoir choisir le bon professionnel.

A savoir que le bon intermédiaire bancaire est celui qui est mandaté par plusieurs établissements bancaires. En d’autres termes, c’est celui qui a su créer de nombreux partenariats avec différents établissements (banques et assureurs). En fait, plus le réseau d’un intermédiaire bancaire est développé, plus il disposera de marges de manœuvres pour obtenir les meilleures offres en vigueurs pour ses clients.

Ce spécialiste est aussi le plus habilité et le plus à l’aise pour faire jouer différents paramètres afin d’obtenir le meilleur financement. Pour cela, il multiplie les scénarios avec les critères de ses partenaires bancaires pour calibrer une offre de prêt optimale.

Ainsi, le taux d’intérêt, la durée de remboursement, les diverses clauses (transfert, report de mensualité, exonération de potentielles pénalités de remboursement anticipé…) peuvent faire l’objet d’ajustements successifs.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit naissance Rachat de crédit naissance 11/08/2018 - La naissance est un heureux événement qui doit se préparer en amont. Le budget...
Infographie : faut-il faire racheter un crédit immobilier souscrit en 2015 ou début 2016... Infographie : faut-il faire racheter un crédit immobilier souscrit en 2015 ou début 2016 ? 08/08/2018 - Avec le niveau actuel des taux d’intérêt, faire racheter son crédit immobilier...
Rachat de crédit immobilier : les taux retrouvent leur niveau de février 2017 Rachat de crédit immobilier : les taux retrouvent leur niveau de février 2017 18/07/2018 - Selon les récents chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d...
Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas Rachat de crédit conso : les taux sont historiquement bas 12/07/2018 - Selon certains réseaux d’intermédiaires bancaires, il est désormais possible...
Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet Rachat de crédit : ce qui a changé au 1er juillet 06/07/2018 - Baisse des taux d’usure des prêts immobiliers, assouplissement des normes hyp...