Le rachat de crédit immobilier reste toujours avantageux

Le rachat de crédit immobilier reste toujours avantageux

Avec 1,43 % en moyenne en août et en septembre 2018, les taux d’intérêt des crédits immobiliers n’ont jamais été aussi bas depuis fin 2016. Ce niveau des barèmes maintient l’attractivité du rachat de crédit immobilier. Voici ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Qui peut obtenir encore un rachat de crédit avantageux ?

Pour rappel, pour qu’une opération de rachat de crédit immobilier soit avantageuse, 3 principaux critères doivent être satisfaits. D’abord, l’emprunteur doit absolument trouver un meilleur taux que son barème initial et la différence entre les deux taux doit être au moins 0,75 point de base. Ensuite, le demandeur du rachat de crédit immobilier doit être dans les premières années de son contrat de prêt, au moins dans le premier tiers du remboursement de ses encours. Enfin, le capital restant dû doit être conséquent, au moins 75 000 euros.

Ces critères permettent d’absorber les frais liés à l’opération comme les frais de remboursement anticipé, le frais de dossier ou encore ceux de mainlevée pour les contrats faisant l’objet de garantie hypothécaire.

De ce fait, le rachat de crédit immobilier peut être avantageux pour tous les tenants de prêt à l’habitat respectant ces principales conditions. Néanmoins, l’opération ne sera pas attractive financièrement si l’emprunteur envisage de revendre prochainement son bien immobilier.

Par ailleurs, il faut se rappeler également que le rachat de crédit est différent de la renégociation de prêt qui revient à demander un ajustement de son taux à son établissement bancaire. Ce dernier peut accepter une révision de contrat pour retenir les bons profils.

Comment se déroule une opération de rachat de crédit immobilier ?

Le rachat de crédit immobilier, proposé principalement par les réseaux d’intermédiaire bancaire spécialisé, se déroule de la manière suivante. Après la demande en ligne ou en agence auprès d’un spécialiste, c’est ce dernier qui rachète le financement en cours en soldant par anticipation l’intégralité du capital restant dû et les frais de remboursement anticipé afin de mettre en place un nouveau crédit aux conditions attractives.

En d’autres termes, le nouvel emprunt comportera le capital restant dû ainsi que les frais de pénalité de remboursement anticipé qui ne peuvent les 3 % du capital soldé dans la limite de 6 mois d’intérêt. A savoir que la garantie (caution ou hypothèque) s’éteindra mécaniquement avec le contrat initial et sera substituée par une nouvelle garantie calculée en fonction du nouveau capital emprunté.

Le contrat d’assurance emprunteur sera aussi résilié et remplacé par un nouveau contrat avec de nouvelles garanties basées sur le profil emprunteur au moment de l’opération de rachat de crédit immobilier. Ainsi, pour son nouveau financement, l’emprunteur pourra toujours opter soit pour une délégation d’assurance emprunteur, soit pour un contrat groupé proposé par le nouvel établissement prêteur.


Dernières actualités Rachat de crédit
Rachat de crédit : les taux d’intérêt sont aussi attractifs qu’il y a deux ans Rachat de crédit : les taux d’intérêt sont aussi attractifs qu’il y a deux ans 12/10/2018 - Les taux d’intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers retrouvent...
Le rachat de crédit immobilier reste toujours avantageux Le rachat de crédit immobilier reste toujours avantageux 08/10/2018 - Avec 1,43 % en moyenne en août et en septembre 2018, les taux d’intérêt des...
Rachat de crédit : quelles sont les garanties indispensables d’une assurance emprunteur... Rachat de crédit : quelles sont les garanties indispensables d’une assurance emprunteur ? 28/09/2018 - La souscription d’un contrat d’assurance emprunteur est devenue l’un des principaux...
Quel financement pour une voiture ? Quel financement pour une voiture ? 18/09/2018 - L’achat d’une auto représente un coût qui n’est pas négligeable pour un...
Rentrée 2018, et si c’était le moment de regrouper ses crédits Rentrée 2018, et si c’était le moment de regrouper ses crédits 29/08/2018 - La rentrée est une période agitée, mais il peut être bon de prendre le temps...