Rachat de crédit immobilier : le décompte de remboursement anticipé est-il gratuit ?

Rachat de crédit immobilier : le décompte de remboursement anticipé est-il gratuit ?

Le décompte de remboursement anticipé d’un prêt immobilier est indispensable pour obtenir le déblocage effectif des fonds dans le cadre d’un rachat de crédit. Cependant, comment obtenir ce document ? Est-il gratuit ? Voici quelques éléments de réponses.

Rachat de crédit : comment obtenir un décompte de remboursement anticipé ?

Considéré comme le sésame pour obtenir un rachat de prêt immobilier, le décompte de remboursement anticipé ou l’attestation du capital restant dû est un document permettant de connaître le montant exact du capital restant dû d’un financement à l’habitat à un instant T.

Ce document nécessaire au déblocage de fonds permet également à la nouvelle banque de s’assurer que son futur client est à jour de ses remboursements et qu’il n’a pas d’impayés sur ses échéances. Ce décompte de remboursement anticipé est obtenu auprès de son établissement prêteur.

Pour cela, il suffit juste d’en faire la demande en informant son prêteur par courrier recommandé avec accusé de réception, de sa volonté de rembourser par anticipation le capital restant dû de son contrat en cours ainsi que de payer les éventuels frais des pénalités de remboursement anticipé.

Toutefois, il est recommandé d’anticiper sa demande de décompte de prêt immobilier, puisque de nombreux établissements bancaires jouent la montre pour décourager leur client à faire racheter leur prêt par une autre banque.

Le décompte de remboursement anticipé est-il payant ? Que dit la loi ?

Généralement facturée par les établissements bancaires, la demande du décompte de remboursement anticipé est gratuite selon la législation en vigueur. En fait, selon l’article L313-47 modifié par l’Ordonnance n°2016-131 du 10 février 2016 – art. 2 :

« L'emprunteur peut toujours, à son initiative, rembourser par anticipation, en partie ou en totalité, les prêts régis par les sections 1 à 5 du présent chapitre. Le contrat de prêt peut interdire les remboursements égaux ou inférieurs à 10 % du montant initial du prêt, sauf s'il s'agit de son solde.

Si le contrat de prêt comporte une clause aux termes de laquelle, en cas de remboursement par anticipation, le prêteur est en droit d'exiger une indemnité au titre des intérêts non encore échus, celle-ci ne peut, sans préjudice de l'application de l'article 1231-5 code civil, excéder un montant qui, dépendant de la durée restant à courir du contrat, est fixé suivant un barème déterminé par décret.

Le prêteur communique gratuitement sans tarder à l'emprunteur, après réception de la demande de remboursement par anticipation, sur support papier ou sur un autre support durable, les informations nécessaires à l'examen de cette faculté. Ces informations chiffrent au moins les conséquences qui s'imposeront à l'emprunteur s'il s'acquitte de ses obligations avant l'expiration du contrat de crédit et formule clairement les hypothèses utilisées. »

Facturation du décompte : la banque peut-elle passer au-dessus de la loi ?

Si cette ordonnance entrée en vigueur au 1er octobre 2016 est claire et sans ambiguïté sur la gratuité de la demande de décompte de remboursement anticipé, il faut savoir qu’il peut exister une clause ou une convention particulière précisant la facturation de ce document indispensable pour faire racheter son prêt immobilier par une autre banque.

Par ailleurs, il faut savoir qu’aucun établissement bancaire ne peut pas passer au-dessus de la loi. En d’autres termes, tous les contrats de prêts souscrits après l’entrée en vigueur de l’Ordonnance y sont soumis. Néanmoins, les contrats conclus avant l’entrée en vigueur de l’Ordonnance demeurent soumis à la législation ancienne.

Dans cette configuration, il est recommandé de vérifier dans son contrat de prêts la présence d’une clause ou d’une convention précisant clairement la facturation du décompte en cas de remboursement anticipé.


Dernières actualités Rachat de crédit
Faut-il profiter de la stabilité des taux pour faire un rachat de crédit ? Faut-il profiter de la stabilité des taux pour faire un rachat de crédit ? 18/09/2017 - Selon les intermédiaires bancaires, la rentrée 2017 est principalement marquée...
Rachat de crédit : la recherche de la meilleure offre Rachat de crédit : la recherche de la meilleure offre 12/09/2017 - Les emprunteurs qui réalisent des recherches dans le cadre d’une offre de rachat...
Quand les banques proposent d’allonger la durée du crédit pour pouvoir acheter Quand les banques proposent d’allonger la durée du crédit pour pouvoir acheter 03/09/2017 - Face à la baisse du pouvoir d’achat immobilier des Français, notamment des p...
Rachat de crédit : le taux d’intérêt doit être un critère parmi tant d’autres Rachat de crédit : le taux d’intérêt doit être un critère parmi tant d’autres 02/09/2017 - Le taux d’intérêt est, certes, la principale motivation des Français souhaitant...
Peut-on renégocier son crédit immobilier sans changer d’assurance emprunteur ? Peut-on renégocier son crédit immobilier sans changer d’assurance emprunteur ? 30/08/2017 - Bien qu’elle n’ait rien d’une obligation légale, l’assurance emprunteur...